Gazette Drouot logo print

Un coffret à bijoux entrouvert par Mai-Thu

Publié le , par Philippe Dufour

Le peintre vietnamien tirait d’une cassette un pendentif pour orner l’un de ses modèles favoris, une jeune fille pensive

Mai Trung Thu, dit Mai-Thu (1906-1980), Le Pendentif, 1976, encre sur soie signée... Un coffret à bijoux entrouvert par Mai-Thu
Mai Trung Thu, dit Mai-Thu (1906-1980), Le Pendentif, 1976, encre sur soie signée «Mai-Thu» avec son cachet et datée «76», 15,5 26 cm.
Adjugé : 76 000 €

Analysée dans la Gazette n° 26 (voir l'article Femmes et enfants par Mai-Thu, page 87), la peinture à l’encre sur soie de Mai Trung Thu, plus connu sous le nom de Mai-Thu, ouvrait une parenthèse de sérénité très appréciée. Le Pendentif (15,5 26 cm) exécuté en 1976, et provenant de la célèbre galerie Apesteguy de Deauville, avait donc tout pour séduire non seulement son modèle, mais aussi les acheteurs dont l’un déboursait 76 000 € pour l’emporter. Retour en Europe avec Amédée Rosier, artiste parisien qui fut fasciné par la cité des Doges et ses lumières changeantes, saisies à l’occasion de très nombreux séjours ; cet élève de Cogniet reçut une médaille de bronze à l’Exposition universelle de Paris en 1889. On avait ici l’une de ses vues à la riche palette titrée Le Grand Canal à Venise (43 74 cm), une toile animée d’un grand vaisseau toutes voiles déployées qui requérait au final 4 000 €. Plus abordable avec 2 370 €, une Scène de chasse (21 24 cm) fixée par Karl Reille – le chroniqueur des équipages et des rallyes au XXe siècle –, montrait un rendez-vous de cavaliers en pleine forêt, à la croisée des chemins… Pour finir, l’on retrouve les – vrais – écrins, avec l’adjudication à 9 950 € d’une parure en or de la maison Van Cleef & Arpels ; elle se compose d’un collier «tour de cou» et d’un bracelet rigide, signés et numérotés, accusant un poids de 70,60 g.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne