Gazette Drouot logo print

Peintures anciennes et bijoux d’une grande actrice

Publié le , par Philippe Dufour

Les bijoux d’une vedette française remportaient un franc succès, alors que, la veille, des toiles de maîtres captivaient les amateurs.

Boucheron, broche Plume, vers 1939,platine, diamants taille brillant et baguette.... Peintures anciennes et bijoux d’une grande actrice
Boucheron, broche Plume, vers 1939,platine, diamants taille brillant et baguette.
Adjugé : 80 600 

Honneur aux tableaux anciens, le lundi 5 août, donc. Parmi ceux-ci, une Vierge priant de l’atelier de Giovanni Battista Salvi, plus connu sous le nom de Sassoferrato (voir l'article Sassoferrato, peintre des Madones de la Gazette n° 28, page 88). Caractéristique de la manière du peintre, qui œuvra principalement à Rome, ce beau visage plongé dans sa méditation provenait de l’ancienne collection d’un célèbre antiquaire parisien, Alexandre Doucet. La figure mariale, destinée à un accrochage privé, a séduit pour 28 520 €. Affichant le même pedigree, une tête de Pan avait été attribuée à Antoine Coypel ; cette toile pouvait donc prétendre à ses 10 540 €. Autre composition plébiscitée : une très expressive Vierge à l’Enfant au perroquet dans le goût de l’école italienne du XVIe siècle, partie à 4 200 €. Le lendemain 6 août, on dévoilait des bijoux hors du commun, qui avaient été rassemblés par une personnalité non moins exceptionnelle : l’actrice et dramaturge Marie Bell. La directrice du théâtre du Gymnase – qui prendra d’ailleurs son nom – était considérée dès les années 1940 comme l’une des Parisiennes les plus élégantes. En témoigne son écrin, contenant, entre autres, une bague à monture en platine, sertie d’un diamant rectangle de 11,95 ct – à pans coupés à degrés et de taille asscher –, épaulé de deux diamants rectangulaires... Elle était à vous en échange de 76 880 €. On pouvait l’assortir à un original collier Grain de café signé Cartier, en or jaune et platine, arborant des citrines rectangulaires taillées à pans, des turquoise et des diamants (40 900 €). Mais la palme revenait à une aérienne broche Plume de chez Boucheron, exécutée vers 1939, en platine, entièrement sertie de diamants taille brillant et de vingt-quatre diamants baguette ; elle changeait de mains pour 80 600 €.

mardi 06 août 2019 - 14:30 (CEST) - Live
26 bis, allée Saint-François - 29600 Morlaix - Saint-Martin-des-Champs
Dupont & Associés
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne