Galerie Pentcheff : Paul Jouve. L’âme animale

Le 10 décembre 2019, par Christophe Dorny
Paul Jouve, Buffles macédoniens, vers 1920, eau-forte sur basane à fond d’or mosaïqué, 57 99 cm.
© galerie Pentcheff

Avec Paul Jouve (1878-1973), l’animal nous regarde. Et très souvent, par un subtil effet de contre-haut, les panthères, tigres et lions, dessinés en arabesques simples sur fond uni, nous dominent aussi. L’équilibre entre stylisation et recherche de la vérité de l’animal résume ce talent. Cette présentation aborde les différentes facettes de l’œuvre (sujets et supports), bien plus variée que les images iconiques qui ont fait son succès. En tombant par hasard, il y a cinq ans, sur une peinture réalisée par Jouve lors de son voyage en Extrême-Orient en 1922-1923, Alexis et Giulia Pentcheff ont eu l’idée de cette exposition. Réunissant une centaine de pièces provenant de collections privées, elle débute par un magnifique crayon rehaussé d’aquarelle (Mowgly, vers 1908) qui a servi à une des illustrations du mythique Livre de la Jungle de Rudyard Kipling, dans une publication de 1919. Des peintures rarement montrées, avec parfois des notes de couleurs inattendues (perroquet, hibou grand duc), alternent avec des œuvres sur papier. Trois gravures imprimées sur cuir (basane), dont l’une sur fond or avec un second passage à l’or rose (Buffles macédoniens, vers 1920), nous rappellent que l’artiste est associé aux réalisations luxueuses de l’art déco. L’évocation du sculpteur n’est pas oubliée, avec un bas-relief en bronze d’une Panthère noire marchant (vers 1930), et son bel encadrement d’origine. Le catalogue et ses indications sur l’historique, la provenance et la bibliographie de chacune des pièces accompagnent utilement l’exposition.

Galerie Alexis Pentcheff,
131, rue Paradis, Marseille, tél. : 04 91 42 81 33.
Jusqu’au 4 janvier 2020. 
www.galeriepentcheff.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne