Gazette Drouot logo print

Le modèle noir d’Horace Vernet

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 07 mars 2022 - 14:30 (CET) - 26 bis, allée Saint-François - 29600 Morlaix - Saint-Martin-des-Champs

D’une présence magnétique, ce portrait d’Africain révèle la part de portraitiste d’Horace Vernet, peintre de batailles et de chevaux, et se fait icône moderne. 

Horace Vernet (1789 – 1863), Jeune Africain en buste de trois quarts vers la droite... Le modèle noir d’Horace Vernet
Horace Vernet (1789 – 1863), Jeune Africain en buste de trois quarts vers la droite coiffé d’un fez, huile sur toile, 53,5 45,5 cm.
Estimation : 50 000/70 000 
Adjugé : 107 500 €

On ne présente plus Horace Vernet, le peintre des cavaliers, des batailles et des chevaux – l’une de ses premières commandes est une suite de portraits des équidés peuplant les écuries de Napoléon Ier, le petit-fils de Joseph, le virtuose mariniste des Ports de France, et fils de Carle, le non moins talentueux spécialiste de la peinture militaire. On a fait pire comme lignage ! S’il s’est moins distingué comme portraitiste, Horace a cependant livré quelques figures remarquables, dont le passage en ventes aux enchères est d’ailleurs toujours salué. Ce Jeune Africain en buste de trois quarts vers la droite coiffé d’un fez – une description plus qu’un titre pour un sujet éloquent et majestueux – est un anonyme, mais pas un inconnu puisqu’il est apparu à deux reprises déjà sur le marché de l’art, la deuxième fois à l’Hôtel Drouot en 2003, sous le marteau de la maison Binoche et Giquello. Il rappelle la participation de l’artiste à la campagne d’Algérie, car, outre ses talents de peintre, Vernet est un fin politique. Il traversera la grande majorité des régimes du XIXe siècle sans se fâcher avec aucun, apprécié du premier empereur des Français, choyé par Louis-Philippe avant de devenir le peintre officiel de Napoléon III.
L’histoire de la France
En 1830, la conquête de l’Algérie bat son plein, et les artistes y sont conviés pour rapporter des images à leurs compatriotes, celles qui vont participer à la propagande, même si l’on ne parlait pas encore en ses termes. Horace Vernet, parti dans les bagages de l’armée en 1833, y jouera un grand rôle. Grâce à l’ouvrage de Joseph-François Aumerat, Souvenirs algériens (Blida, imprimerie Mauguin, 1898), on connaît un certain nombre d’anecdotes sur ce séjour, qui va en appeler d’autres puisqu’il acquiert une propriété aux environs de Boufarik dès le mois de juin. Il reviendra régulièrement y passer les hivers jusqu’en 1853, s’adonnant volontiers aux plaisirs de la chasse. À son retour en France, le roi Louis-Philippe lui offre la direction des travaux du Musée historique de Versailles ; pour l’une des principales galeries, il peint des épisodes de la conquête de la nouvelle colonie. Les critiques de l’époque ont parfois la dent dure, Baudelaire surtout, qui lui reproche son «art improvisé au roulement du tambour, ces toiles badigeonnées au galop»… Ce portrait démontre que le poète pouvait être injuste. Nous sommes en présence d’un artiste fort doué, que le besoin d’exotisme de son siècle a mené vers des tableaux ne lui rendant pas toujours hommage. En 2019, le musée d’Orsay a organisé une exposition appelée à faire date. Titrée «Le modèle noir de Géricault à Matisse», elle tentait de rendre leur nom et/ou leur histoire à ces hommes et femmes si souvent portraiturés au XIXe siècle. On y a vu apparaître le prénom de Joseph, célébré par Géricault sur Le Radeau de la Méduse et ensuite souvent choisi par ses amis proches, dont Horace Vernet. On sait que ce dernier a fait appel à lui pour un Chasseur africain, une lithographie de 1818 (musée Carnavalet, Paris). L’a-t-il sollicité à nouveau pour ce portrait ? S’il est difficile de l’affirmer, il est certain en revanche qu’en posant son modèle sur un fond or et en le traitant en aplats de couleur d’une grande modernité, il lui confère une indéniable noblesse.

lundi 07 mars 2022 - 14:30 (CET) - Live
26 bis, allée Saint-François - 29600 Morlaix - Saint-Martin-des-Champs
Dupont & Associés
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne