Gazette Drouot logo print

La piété, entre Champagne et Franche-Comté

Publié le , par Claire Papon
Vente le 20 février 2020 - 14:00 (CET) - Salle 11 - Hôtel Drouot - 75009

Rédigé en latin et en français, ce livre à l’usage de Besançon est enrichi de cinq miniatures attribuables à l’un des artistes les plus prolifiques de l’enluminure gothique, le Maître du Missel de Troyes.

France, sans doute Franche-Comté, vers 1460. Livre d’heures de Pierre Fijan, en latin... La piété, entre Champagne et Franche-Comté
France, sans doute Franche-Comté, vers 1460. Livre d’heures de Pierre Fijan, en latin et français, manuscrit enluminé sur parchemin avec cinq miniatures par le Maître du Missel de Troyes ou son atelier, 19,8 14 cm.
Estimation : 18 000/20 000 

Le copiste est demeuré anonyme, comme c’est le cas la plupart du temps, ainsi que le commanditaire. Rares sont en effet de telles mentions, de même que les représentations permettant d’identifier le destinataire de ces livres de dévotions privées. On sait en revanche que celui-ci a appartenu au XVIIe siècle à Pierre Fijan I (Filsjean, Fitzjean, Fitzjan ou Figeon) de Grandes-Maisons (Grandmaison), maître à la chambre des comptes de Paris, d’origine écossaise, propriétaire du château de Talmay en Côte-d’Or. Ses armoiries, «d’azur au chevron d’or accompagné de trois étoiles de même, au chef d’azur, chargé de trois croix pattées de gueules», figurent sur la reliure et sur l’un des folios. Elles sont serties de sa devise : Duce sidere cœlum crux dabit («Guidée par l’étoile, la croix mènera au ciel»). L’ouvrage est muni également de l’ex-libris de Bernard Riambourg (1747-1838), vicaire de Notre-Dame de Dijon. Propriété d’une collection française aujourd’hui, il est accompagné de son passeport d’exportation. Le recueil est habillé d’une reliure à la Duseuil (ou du Seuil), du nom d’Augustin Duseuil (1673-1746) qui travailla pour Charles de France, la duchesse de Berry – fille du Régent – et pour Louis XV, ainsi que pour de nombreux bibliophiles anglais. Celui-ci est passé à la postérité puisque des reliures portent son nom dès lors qu’elles sont habillées de maroquin (brun ou rouge), munies de nerfs entrecoupés de fleurons, encadrées de deux ou trois filets sur les plats, proches des bords et rehaussées de ces mêmes fleurons aux quatre coins.
Visages lunaires
Notre livre est orné de cinq miniatures – introduisant les grandes divisions liturgiques, enrichies de bordures enluminées de feuilles d’acanthe, motifs floraux, fruits et feuilles de vigne à l’or bruni –, de quatorze grandes initiales en bleu ou rose foncé rehaussé de blanc, et de nombreuses autres plus petites. Son auteur ? Probablement le prolifique Maître du Missel de Troyes. Si celui-ci fut actif dans la cité champenoise – on lui attribue la décoration d’un magnifique missel à l’usage de la ville, copié par Jean Coquet vers 1460 et conservé aujourd’hui à la Bibliothèque nationale de France –, on sait qu’il travailla aussi pour de riches commanditaires francs-comtois, notamment dans la seconde partie de sa carrière, dont Charles de Neuchâtel (1442-1498), archevêque de Besançon. Des visages lunaires aux carnations ombrées, des ciels d’un bleu profond parsemés d’étoiles, un éclairage zénithal, des arbres d’un vert vif et aux formes triangulaires sont autant de signes distinctifs de son travail. Nos miniatures illustrent l’Annonciation, la Crucifixion entre Marie et Jean l’Évangéliste, la Pentecôte, David en prière et enfin la mort portant un (ou son) cercueil – une représentation plutôt rare (voir ci-contre) – tandis que divers saints patrons bisontins apparaissent dans le calendrier : Prothadius et Claude, évêques de la ville (10 février et 6 juin), Desiderius, évêque de Vienne (11 mai), Ferreolus et Ferrucio (30 mai), Mammès (17 août), ermite martyr mort en Cappadoce dont les reliques sont conservées à la basilique de Langres. C’est au XVe siècle que ces livres de piété connaissent leurs plus belles heures. Sortes de best-sellers de l’époque, ils sont devenus des objets de collection. Un sort plutôt enviable… 

jeudi 20 février 2020 - 14:00 (CET) - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 75009
Aguttes
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne