L’Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)

Le 18 mai 2021, par Valentin Grivet
Marc Chagall (1887-1985), Le Peintre, Ida et Bella ou Le Peintre et sa famille, 1928-1929, pastel sur toile, 26,5 40 cm, collection particulière.
© Adagp, Paris, 2021

Mettre en lumière dix couples mythiques de l’histoire de l’art, et montrer la manière dont le feu de la passion a pu attiser ou raviver celui de la création : l’idée est belle, mais le projet était périlleux, car chaque duo étudié ici pourrait justifier à lui seul une exposition. Introduit par la relation fiévreuse d’Auguste Rodin et Camille Claudel à la fin du XIXe siècle, « L’Amour fou ? » plonge ensuite le visiteur dans le Paris cosmopolite des années 1910-1930, en évitant l’écueil du survol. Man Ray et Kiki de Montparnasse, Foujita et Youki, Paul et Nusch Éluard, Jean Cocteau et Jean Marais… chaque couple fait l’objet d’une section certes courte, mais documentée et riche de photographies, de peintures, de sculptures ou d’extraits de films judicieusement choisis. Imaginée par Dominique Marny et Robert Rocca, en collaboration avec les conservateurs du musée des beaux-arts de Quimper et des musées de Poitiers, l’exposition fait la part belle à des œuvres rarement vues (un superbe portrait de Dora Maar par Picasso, la danseuse russe Ida Rubinstein immortalisée par son amante Romaine Brooks, les bijoux d’Elsa Triolet, grand amour de Louis Aragon), voire inédites, comme les dessins aux crayons de couleur de Marc Chagall à l’effigie de son épouse Bella, prêtés par les descendants de l’artiste. Mais la section la plus émouvante est peut-être celle qui ne contient aucune œuvre. Dans la pénombre d’une alcôve évoquant Paris de nuit – belle idée du scénographe Frédéric Beauclair –, deux voix lisent la correspondance d’Henry Miller et Anaïs Nin. Fermez les yeux, et laissez-vous bercer par les mots doux et brûlants de leur amour fou.

Musée Sainte-Croix,
61, rue Saint-Simplicien, Poitiers (86), tél. 
: 05 49 41 07 53
Jusqu’au 4 juillet 2021.
www.poitiers.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne