Gilbert Armengau

Le 29 novembre 2018, par La Gazette Drouot
Gilbert Armengau
DR

Il exerça sa passion pendant trente-cinq ans. Me Gilbert Armengau est décédé le 12 novembre à Montréal, où il avait choisi en 2002 de vivre sa retraite avec son épouse. Originaire de Tiaret en Algérie, il entame sa carrière en tant que clerc de notaire auprès de son propre père, avant d’embrasser la profession de commissaire-priseur. D’abord établi à Agen, de 1967 à 1989, il s’installe ensuite à Saint-Dizier, en Haute-Marne, en résidence de 1992 à 2002. De toutes les spécialités, il appréciait tout particulièrement les arts décoratifs du XVIIIe siècle, avec une prédilection pour la faïence et l’orfèvrerie. Parmi les ventes qu’il a dirigées, on se souviendra notamment de la dispersion du mobilier et des objets d’art de la collection Anavi, de Villeneuve-sur-Lot, à la fin des années 1980. Homme de terrain attaché à accomplir un travail de proximité, il savourait le dynamisme, les situations nouvelles et les rencontres qu’il pouvait être amené à expérimenter. Son fils, Patrick Armengau, a suivi ses traces et exerce en tant que commissaire-priseur à l’Hôtel des Ventes d’Avignon depuis 1993.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne