Gazette Drouot logo print

GemGenève, édition d’automne

Publié le , par Pierre Naquin

La cinquième édition du salon dédié à la joaillerie se tenait dans l’immense hall 6 de Palexpo. Retour sur un événement à la fois professionnel et grand public, dont le succès ne se dément pas.

GemGenève 2022. Exposition «Fabulous Carl Fabergé». Sonnette en forme de cœur. ©... GemGenève, édition d’automne
GemGenève 2022. Exposition «Fabulous Carl Fabergé». Sonnette en forme de cœur.
© András Barta. Courtoisie GemGenève

Habitué au rythme annuel des foires d’art, on n’attendait pas le retour de GemGenève dès cet automne, après son édition très réussie de mai. Mais, à la demande des exposants, les organisateurs ont monté fissa une seconde manifestation sur le modèle de celle de l’année dernière. Le hall 7 du palais des expositions et des congrès, écrin habituel de l’événement n’étant pas disponible, c’est le gigantesque hall 6 qui a accueilli les festivités. Pour une foire à taille humaine, le défi était de taille : profiter de l’espace supplémentaire sans pour autant perdre de vue ses idéaux. Le programme culturel en a été le premier bénéficiaire. L’exposition de micromosaïques détaillait, à travers quelques pièces, les similitudes avec sa cousine de « grand format » : la technique italienne impressionnait par la finesse des tracés et la diversité de ses pratiques. Les espaces dédiés aux formations, aux innovations techniques et à la littérature joaillière étaient également de retour, tout comme l’exposition de costumes du Grand Théâtre de Genève. Mais c’est l’exposition « Fabulous Carl Fabergé », qui était au centre de toutes les attentions, avec 140 pièces en provenance de la Fondation Igor Carl Fabergé et de collections privées, une scénographie muséale, un documentaire projeté et une conférence. Les conférences, parlons-en justement. Au nombre d’une quinzaine avec une moyenne d’une cinquantaine d’auditeurs présents à chaque rendez-vous, l’espace dédié a rencontré un franc succès, multipliant les échanges pointus entre intervenants et public.
Bijoux historiques et créations contemporaines
L’espace des créateurs – mettant en avant l’art du bijou contemporain dans sa grande variété – a lui aussi profité du gain d’espace. Près d’une quinzaine d’entre eux étaient exposés, dont les Ukrainiennes de Strong & Precious. « Le métier est difficile, la foire est un gros investissement, mais c’est très agréable de se sentir choisie, écoutée puis soutenue par les autres exposants qui sont ici des collègues et pas des concurrents », confiait l’une des créatrices du collectif. La sélection, qui réunissait des pièces historiques et d’autres plus actuelles dans un échange fructueux, était l’œuvre de l’auteure et historienne de la joaillerie Vivienne Becker. Du côté des exposants, on note toujours un sans-faute, avec la réunion de gemmologues familiaux qui fait la saveur et la spécificité de la foire. L’ambiance y était fraternelle, malgré les écarts culturels, de New York au Moyen-Orient, de l’Europe occidentale à Hong Kong, de l’Inde à la Suisse.

 

GemGenève 2022. © David Fraga. Courtoisie GemGenève
GemGenève 2022. © David Fraga. Courtoisie GemGenève

Satisfaction générale
Côté business, et même s’il ne faut pas s’attendre à des révélations de la part des exposants (la discrétion est de mise), il n’y a pas d’inquiétude. Les marchands ont le sourire aux lèvres et la mine détendue. S’ils ne cachent pas que « c’est une foire chère », ils saluent l’implication des organisateurs et la très haute qualité des acheteurs. « Nous n’avons pas besoin de milliers de visiteurs sur notre stand ; parfois le succès de notre participation se fait grâce à un ou deux d’entre eux. » Les organisateurs se montrent eux aussi satisfaits : « En termes de participation, cette édition dépasse toutes nos attentes. La fréquentation des acheteurs et du public n’a jamais été aussi élevée », indiquait Ronny Totah, cofondateur de la manifestation. Plus de 5 200 entrées pour 3 550 visiteurs uniques ont pu être comptabilisées. À titre de comparaison, l’édition de mai affichait 4 800 visites pour davantage d’exposants. Le prochain rendez-vous de GemGenève, en mai 2023, s’annonce d’ores et déjà étincelant.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne