Galerie Univers du Bronze : Pompon et les animaliers de son temps

Le 23 juin 2020, par Valentin Grivet
François Pompon (1855-1933), Grande panthère noire, 1931, pierre calcaire de Lens, 31,5 82 16,6 cm, pièce unique signée.
© Galerie Univers du Bronze

Les deux premières œuvres de l’exposition pourraient résumer son propos. Le Lion de l’Atlas en marbre de Georges Gardet, sculpté vers 1910, d’un académisme de belle facture, fait face à la Grande panthère noire de François Pompon, une pièce unique en calcaire de 1931, aux lignes stylisées, d’une modernité épurée et racée. « Nous avons souhaité montrer un moment de l’histoire de la sculpture animalière, un point de basculement. Dans les années 1920-1930, une page se tourne. Le XIXe siècle, dominé entre autres par Antoine-Louis Barye, est bel et bien fini. L’approche est désormais purement décorative », explique le galeriste Alain Richarme. François Pompon (1855-1933) connaît le succès tardivement, autour de 1920-1922. À plus de 65 ans, l’artiste invente et impose un style nouveau. Représenté par un bel ensemble de pièces – Poule Cayenne, Coq dormant, Canard, Goret –, il côtoie ici d’autres sculpteurs de son temps comme Charles Artus, Armand Petersen, Jeanne Piffard, Édouard-Marcel Sandoz, Mateo Hernandez, Georges Guyot (avec une saisissante Tête de lionne), Roger Godchaux et André-Vincent Becquerel. Sans oublier Gaston Le Bourgeois, auteur de deux imposantes Autruches en grès réalisées à la manufacture nationale de Sèvres, et les frères Jean et Joël Martel, duo emblématique de l’art déco. Leur point commun ? Avoir contribué à renouveler la sculpture animalière, en humanisant leurs sujets. Ce bestiaire a d’ailleurs quelque chose de troublant. Les regards et les expressions sont d’une telle intensité qu’il nous semblerait presque être au milieu d’une galerie de portraits.

Galerie Univers du Bronze,
27-29, rue de Penthièvre, Paris 
VIIIe, tél. : 01 42 56 50 30.
Jusqu’au 31 juillet 2020.
www.universdubronze.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne