Frieze, première foire de retour à New York

Le 06 mai 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

Aucune foire ne s'est tenue physiquement à New York depuis The Armory Show en mars 2020. Tandis que ce début 2021 voit toutes les foires new-yorkaises s’annuler, la Frieze Art Fair New York se maintient dans un format adapté aux conditions sanitaires.

courtesy brett beyer/the shed
Exit Randall’s Island, trop compliqué d’accès pour les visiteurs : la Frieze New York se déroule jusqu’au dimanche 9 mai dans les Hudson Yards de Manhattan, au sein du centre culturel du quartier, The Shed. La directrice de Frieze Amérique, Rebecca Ann Siegel, ne tarit pas d’éloges à propos de l’architecture du lieu et sa flexibilité : la coque rétractable ouvrant sur The McCourt joue assurément un rôle dans l’attractivité de l’espace. Ce format spécial pandémie ne va pas sans sacrifices : seuls 60 exposants sont présents sous les verrières du Shed au lieu des 190 habituels. Et ils viennent en majorité des États-Unis, principalement de New York. Peut-être faut-il trouver là l’explication de l’envol du prix du billet : pour accéder à cette édition 2021, il fallaitpayer la bagatelle de 265 $, mais tous les billets se sont vendus… Vaccination complète ou test PCR négatif sont également exigés à l’entrée, une vaste équipe de sécurité étant déployée afin de contrôler strictement les visiteurs. À l’arrivée, le Graal : Marian Goodman présente les travaux récents d’Annette Messager, quand David Zwirner mise sur une série d’œuvres spécialement conçue pour l’occasion par l’Américaine Dana Schutz. Frame, la section dédiée aux jeunes galeries, sera également de la partie. Cette première grande foire à New York devrait aussi permettre de prendre la température du marché, et sera l’occasion de voir si l’enthousiasme des visiteurs et des collectionneurs pour les foires physiques est toujours au rendez-vous.
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne