Gazette Drouot logo print

Francisco de Goya, chroniqueur de guerre

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 30 octobre 2020 - 14:00 (CET) - 17, avenue du Général-de-Gaulle - 64000 Pau

L’un des chefs-d’œuvre du maître espagnol se laissait feuilleter, tout comme un exceptionnel album de photographies décrivant Lima vers 1860.

Francisco de Goya (1746-1828), Los Desastres de la Guerra, Madrid, 1863,album de... Francisco de Goya, chroniqueur de guerre
Francisco de Goya (1746-1828), Los Desastres de la Guerra, Madrid, 1863,
album de 80 estampes, in-4° oblong, toile verte d’époque, format de la feuille 23,5 
32,5 cm.
Adjugé : 25 653 

Le 2 mai 1808, les Madrilènes se soulèvent contre l’occupant français ; à l’origine de cette révolte, la décision de Napoléon Ier de destituer à la fois Charles IV de Bourbon et son fils Ferdinand VII, pour lequel son père a déjà abdiqué… Ceci afin d’offrir le trône d’Espagne à son frère Joseph Bonaparte. Le maréchal Murat va réprimer l’insurrection dans le sang, déclenchant une terrible guerre dans la péninsule, que l’Empereur considérera plus tard comme un « ulcère » jamais guéri. Goya, témoin direct de ces massacres, en tire ses Desastres de la Guerra, gravés entre 1810 et 1820 ; pendaisons, exécutions sommaires, cadavres et viols sont décrits avec une rare acuité, tandis que les dernières planches évoluent étrangement vers des visions fantasmagoriques, qui rappellent Los Caprichos. En dehors d’un tirage unique, aujourd’hui conservé au British Museum, Goya n’en fit aucun de son vivant : la première édition de cet album date de 1863, à Madrid. Notre exemplaire, offert au docteur Valery Meunier lors de son séjour en Espagne, de 1862 à 1869, est l’un de ces premiers tirages de la suite complète de quatre-vingts planches gravées en sépia à l’eau-forte, lavis d’aquatinte, pointe-sèche et brunissoir sur vélin fort. Il a donc été adjugé 25 653 €… Suivait un rare album in-8 oblong de maroquin rouge, contenant des photographies originales tirées sur papier albuminé, prises à Lima dans les années 1860 par Eugène Maunoury, un photographe français actif dans la cité péruvienne entre 1860 et 1865. Il se laissait feuilleter à 15 269 €.

livres anciens et modernes, photographies
vendredi 30 octobre 2020 - 14:00 (CET)
17, avenue du Général-de-Gaulle - 64000 Pau
Carrère & Laborie
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne