Gazette Drouot logo print

De la Nouvelle-Calédonie au Canada, en passant par la Polynésie

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 14 février 2021 - 16:00 (CET) - Z.A. du Croissant, rue des Écrehous - 50380 Saint-Pair-sur-Mer

Un beau périple à travers le Pacifique nous était proposé, grâce à cette dispersion de plusieurs collections d’arts premiers, pour certaines uniques en leur genre.

Mélanésie, Nouvelle-Calédonie, peuple Kanak, XIXe siècle. Effigie d’enfant ou de... De la Nouvelle-Calédonie au Canada, en passant par la Polynésie
Mélanésie, Nouvelle-Calédonie, peuple Kanak, XIXe siècle. Effigie d’enfant ou de défunt, bois dur à patine brune d’usage, l. 21 cm.
Adjugé : 40 300 

L’ensemble de trente-quatre œuvres témoins de l’art kanak, au vu de sa rareté, avait fait l’objet d’un Événement dans la Gazette n° 4 (voir l'article Art kanak, la passion d’une vie page 10). Ces œuvres proviennent de la collection de Jacques C., descendant d’une des plus anciennes familles coloniales, d’origine normande, installée dans la grande île… Parmi ces merveilles, une effigie d’enfant – ou de défunte – de sexe féminin, sculptée dans un bois dur à patine brune d’usage a réservé une surprise, avec un score de 40 300 €. La figure (l. 21 cm) est couchée sur le dos dans un berceau, ou un brancard, en forme de coque. Il s’agit d’une représentation énigmatique qui noue un lien entre le statut de l’enfant et celui du vieillard. Quant à l'étonnante herminette Kanak du XIXe siècle, à talon en bois ornée d'une tête d'ancêtre, avec large lame de serpentine et ligature en fibre végétale (l. 38,5 cm), elle a remporté 28 520 €, ce qui constitue un record mondial pour ce type d'objet (source Artkhade.com).

Plus au nord, dans l’archipel des îles Salomon, s’épanouit une autre expression artistique qui a particulièrement séduit l’esthète René Dessirier (1919-2003) ; sa collection comptait une série de dessins à l’encre et crayon sur papier de récupération, réalisée par un certain Somuk, autochtone du début du XXe siècle. Un de ces artefacts, représentant un chef, sa femme et son fils, a été préempté à 23 808 € par le musée du quai Branly - Jacques Chirac ; le même a également saisi cinq dessins supplémentaires, tous tirés de ces feuilles étonnantes. Cap sur la Polynésie ensuite, pour parvenir à l’île de Rarotonga et y découvrir une akatara – longue massue, ou lance, de combat et de prestige. Sculptée dans un bois de fer à belle patine d’usage au XVIIIe-XIXe siècle, l’arme possède une lame aux bords dentelés en feston, surmontée d’une couronne d’yeux stylisés (l. 206 cm). La lance changeait de mains contre 26 040 €. Enfin, abordant en Colombie-Britannique, au Canada, chez le peuple Tsimshian, on pouvait s’emparer pour 22 320 € du bol à condiment – ou à graisse – en forme de castor, ciselé vers 1840-1880 (voir l'article Notre cher et vieux Canada ! de la Gazette n° 5, page 82).

arts premiers, livres surréalistes, archéologie, tableaux, mobilier et objets d'art
dimanche 14 février 2021 - 16:00 (CET) - Live
Z.A. du Croissant, rue des Écrehous - 50380 Saint-Pair-sur-Mer
Rois & Vaupres Enchères
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne