Gazette Drouot logo print

D’une figuration sociale à une nature transcendée

Résultat 165 000 EUR
Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 18 mars 2023 - 14:30 (CET) - 63, rue du Faubourg-Saint-Martin - 60300 Senlis

Un programme riche en belles surprises attendait son public, rendant surtout hommage à deux maîtres de la peinture moderne, Gromaire et Bergman.

Marcel Gromaire (1892-1971), La Machine, L’Usine et Le Coloriste, 1935, trois huiles... D’une figuration sociale à une nature transcendée
Marcel Gromaire (1892-1971), La Machine, L’Usine et Le Coloriste, 1935, trois huiles sur toile formant triptyque, chacune signée et datée, celle du centre contresignée, titrée et datée au dos, 110 286 cm avec cadres, 97 130 cm (centre) et 97 60 cm (côtés).
Adjugé : 165 000 

Issu d’une collection privée de l’Oise, le triptyque daté de 1935 était bien connu des spécialistes mais aussi des amateurs depuis son apparition à La Piscine de Roubaix en 2020, avec l’exposition consacrée à « Marcel Gromaire, l’élégance de la force » (voir l'article Marcel Gromaire ou l'éloge du monde industriel de la Gazette n° 10, page 173). Son titre ? La Machine, L’Usine et Le Coloriste, soit trois toiles, chacune signée et datée en bas à droite (97 130 pour le centre, et 97 60 cm pour les côtés). L’œuvre de Gromaire, très emblématique de l’esprit politique d’une époque – celle du Front populaire – a doublé son estimation haute en décrochant 165 000 €. Il faut rappeler que cette fresque moderne célébrant le travail et ses acteurs a été réalisée pour une manufacture de papiers peints, la société Essef située dans le Nord, puis admirée au Salon d’automne à Paris en cette même année 1935 (n° 711). Bien différente s’avérait la peinture suivante, à forte teneur symbolique : N°36-1973 Petite Montagne, d’Anna-Eva Bergman. L’artiste d’origine norvégienne, épouse de Hans Hartung, développe ici une nouvelle approche formelle, alors qu’avec son compagnon ils travaillent dans leur maison d’Antibes en 1973. Bergman a évolué vers une grande simplification, tant des figures que du coloris, l’appliquant en particulier au thème de l’eau. Réalisée à l’acrylique, pâte de modelage et feuille de métal sur toile, monogrammée et datée en bas à droite, l’œuvre (54 65 cm) a donc inscrit 103 750 €. Précisons qu’elle est bien enregistrée dans les archives de la Fondation Hans Hartung et Anna-Eva Bergman et sera incluse au catalogue raisonné de l’artiste. On donnera encore un dernier résultat, de 22 500 €, attribué à la sculpture du XIXe siècle : Cheval à l’entraînement avec son lad par Arthur Marie du Passage, est un bronze à patine brun nuancé, signé (42 63,5 25,5 cm).

Lire les articles liés à la vente
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne