Corneille, un CoBrA dans le sillage de Gauguin au musée de Pont-Aven

Le 18 février 2020, par Dimitri Joannides
Guillaume Cornelis van Beverloo, dit Corneille, Pays breton, 1961, huile sur toile, 41 41 cm, collection privée.
© Tous droits réservés - Corneille van Beverloo/Adagp, Paris 2020

Deux ans après une exposition CoBrA très remarquée, le Musée de Pont-Aven consacre à Guillaume Cornelis van Beverloo, plus connu sous le nom de Corneille (1922-2010), sa première rétrospective dans un musée français, avec un accent particulier mis sur ses années les plus fécondes. De Corneille, le néophyte retient le plus souvent ces femmes alanguies, chats et oiseaux baignant dans des couleurs vives. Mais cette imagerie accessible et joyeuse a longtemps masqué l’étonnante diversité de styles d’un peintre qui, dès la fin des années 1940, initie plusieurs révolutions plastiques. Membre fondateur du groupe CoBrA, qui réunit entre 1948 et 1951 des artistes danois, belges et néerlandais, Corneille se révèle ici en peintre abstrait de premier plan. Jusqu’en 1968, ce Liégeois de naissance issu d’une famille néerlandaise creuse sa voie dans le sillage de Paul Gauguin, bien sûr – correspondance évidente qui justifie cet accrochage en terre bretonne, où Corneille s’est rendu dès 1950 –, mais plus encore dans celui des expressionnistes allemands pour ses premières années, puis des fers de lance de l’art brut, jusqu’à atteindre cette maturité qui lui permet de ne plus devoir être comparé à quiconque. Pour Victor Vanoosten, commissaire de l’événement, «cette remise à l’honneur, organisée en partenariat avec la Fondation Guillaume Corneille à Bruxelles, était nécessaire et pas uniquement parce qu’elle coïncide avec le 10e anniversaire de la disparition de l’artiste». Une exposition incontournable, portée par la dynamique Natacha van Beverloo, veuve du peintre, dans un musée rénové en 2016 et une programmation de qualité que l’on doit à Estelle Guille des Buttes, récemment nommée au service des musées de France du ministère de la Culture.

Musée de Pont-Aven,
place 
Julia, Pont-Aven (29), tél. : 02 98 06 14 43.
Jusqu’au 24 mai 2020.
www.museepontaven.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne