Gazette Drouot logo print

Brooke Alexander, apôtre de l'estampe en Amérique

Publié le , par Vanessa Schmitz-Grucker

Le galeriste américain Brooke Alexander, spécialiste de l’édition d’art, est décédé à l’âge de 85 ans, le 23 mai dernier.

© Photo Timothy Greenfield-Sanders Brooke Alexander, apôtre de l'estampe en Amérique
© Photo Timothy Greenfield-Sanders

Il avait commencé à publier des gravures et des multiples en 1968, épousant en large éventail d’artistes, des peintres réalistes comme Jack Beal et Fairfield Porter au tenant de l’abstraction Josef Albers. Conseiller de grands collectionneurs, de musées et de fondations (notamment les fondations Judd et Warhol), ce diplômé en lettres de Yale ouvre avec son épouse Carolyn Alexander sa propre galerie en 1968, à New York, où il s’était installé en 1965, appelé par la Marlborough Gallery. Brooke avait également dirigé le bureau new-yorkais des éditions Alecto, basées à Londres, pour lesquelles il avait notamment coordonné son premier projet d’édition, la série de six sérigraphies de Larry Zox, Diamond Drill. Lorsque Brooke déménage, en 1985, son espace à son emplacement actuel, au 59, Wooster Street, dans le quartier de Soho, un certain David Zwirner y fait ses premiers pas dans le monde de l’art. Alternant entre artistes établis et émergents, sa galerie a publié plus de 1 500 éditions de plus de soixante-quinze peintres et sculpteurs, un panorama particulièrement large de la gravure américaine de ces quarante dernières années, de Richard Artschwager (dont elle publie également le catalogue raisonné) à Ed Ruscha, en passant par Robert Longo.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne