Gazette Drouot logo print

Ardent Ferdinand Loyen du Puigaudeau

Publié le , par Caroline Legrand

Ferdinand Loyen du Puigaudeau (1864-1930) nous emmène sur ses terres avec cette huile sur toile décrivant la Côte sauvage, Vigie de la Romaine (66 x 100 cm, cabinet Maréchaux). Natif de Nantes, le peintre s’est installé en 1907 au Croisic dans son manoir du Kervaudu, ce qui lui valut de la part d’Edgar Degas, l’un de ses...

  Ardent Ferdinand Loyen du Puigaudeau
 

Ferdinand Loyen du Puigaudeau (1864-1930) nous emmène sur ses terres avec cette huile sur toile décrivant la Côte sauvage, Vigie de la Romaine (66 100 cm, cabinet Maréchaux). Natif de Nantes, le peintre s’est installé en 1907 au Croisic dans son manoir du Kervaudu, ce qui lui valut de la part d’Edgar Degas, l’un de ses premiers soutiens, le surnom d’ «ermite de Kervaudu ». Ce tableau aux fabuleux effets luministes de coucher de soleil décrit la Vigie de la Romaine, une habitation située au Croisic qui était à l’origine un corps de garde servant à surveiller le littoral. Elle tomba en ruine jusqu’en 1930, date à laquelle elle fut restaurée. Il faudra envisager 10 000/15 000 € pour la décrocher, le mercredi 10 août à La Baule (Salorges Enchères OVV).

Tableaux anciens et modernes, objets de vitrine, objets d'art et d'ameublement, meubles anciens et de style, arts d’Asie
mercredi 10 août 2022 - 14:30 (CEST)
132, rue des Ondines - 44500 La Baule
Salorges Enchères
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne