Une célèbre panthère de bronze et de dentelle

Le 27 juin 2019, par Philippe Dufour

Élaborer des images simples mais fortes qui «évoquent l’animalité la plus sauvage, tout en conservant une beauté hypnotique» : tel est le propos récurrent des œuvres de Richard Orlinski.

Richard Orlinski (né en 1966), Panthère en dentelle, bronze argenté, ajouré et poli, marque «BW», épreuve d’artiste 1/4, h. 37,5 84 20 cm.
Adjugé : 36 704 

L’artiste a donc mis en scène tout un bestiaire étonnant aux formes et aux couleurs agressives, de l’ours au tigre en passant par King Kong. Une fois de plus, le succès était au rendez-vous pour l’une de ses Panthère en dentelle, une sculpture en bronze argenté, poli et ajouré, portant la marque «BW» pour Born Wild, le leitmotiv de l’artiste. Pour cette épreuve d’artiste signée et numérotée 1/4, il fallait compter 36 704 €. Révolutionnaire, Line Vautrin l’était aussi avec ses créations, dont les miroirs circulaires dits «sorcière» sont ici les objets phares. Le modèle «Chardons», de teinte lie-de-vin, hérissé de pointes, faisait son effet, récoltant 15 005 € ; détail intéressant, il était daté au crayon «1-1-60». Un second miroir de la magicienne du Talosel suivait, du modèle «Torsade» en résine et talosel doré, à rayons torsadés et naturellement signé ; pour lui, on avait prévu 12 028 €. Au rayon décoration, évoquons encore un vase boule de René Lalique, du modèle «Oranges» créé le 9 janvier 1926, en verre blanc soufflé-moulé et émaillé brun, signé et numéroté «964». Il était à vous pour 10 044 €. Enfin, une montre Rolex, «Lady Datejust Pearlmaster Oyster perpetual» des alentours de l’an 2000, partait à 13 020 €. Précisons qu’elle était en or jaune et s’illuminait de 32 diamants sur la couronne et de 10 diamants sur les index, le tout pour un poids brut de 104,5 g.

mercredi 19 juin 2019 - 14:00 - Catalogue
Ivoire Troyes - Boisseau-Pomez
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne