Les arts du Pays basque

Le 05 septembre 2019, par Philippe Dufour

Les ténors de l’art basque du XXe siècle étaient présents à Saint-Jean-de-Luz. Les pièces les plus étonnantes étaient dues à l’imagination de l’architecte bayonnais Benjamin Gomez.

Benjamin Gomez (1885-1959) et Lucien Danglade (1891-1951), table de salle à manger rectangulaire, vers 1941-1944, chêne ciré, mouluré et sculpté, quadrillage de noyer blond, entretoise à neuf colonnes cylindriques, 74 240 105 cm.
Adjugé : 17 732 

Sollicité entre 1941 et 1944 pour la décoration de la villa Malda à Villefranque, Gomez l’aménage dans le plus pur style de la province atlantique. La vente de son mobilier – dont les parties sculptées ont été ciselées par Lucien Danglade – devait totaliser 77 105 €. Dans le détail, il fallait compter 18 533 € pour une impressionnante enfilade en chêne mouluré et sculpté, ouvrant à deux portes sculptées de danseurs basques. 17 732 € étaient ensuite requis pour une table de salle à manger en chêne assortie, à piétement à deux consoles ornées de joueurs de chistera et de pelote. Tandis qu’un guéridon reposant sur un fût cylindrique ciselé de semblables pelotaris était emporté contre 6 864 €. Commandées à la peintre Maggie Salcedo, des scènes ornaient également la villa, tel un Bouvier basque vendu pour 17 160 €, ou encore Les Danseurs basques devant le village souletin, parti à 13 156 €. Une figure incontournable faisait ensuite son retour : Ramiro Arrue, auteur des Kaskarots, une huile sur panneau décrochée contre 60 750 € . Pour ses Barques bleues, passées par la collection Ramon de La Sota, il fallait compter 30 375 €. Quant à son Coucher de soleil sur la baie de Saint-Jean-de-Luz, depuis Socoa, il attirait 19 440 €. Venu en voisin, le Landais Jean-Roger Sourgen livrait l’un de ses paysages sylvestres, Pins sur fond jaune, daté 1931, et acheté 19 440 €. Côté arts décoratifs, le lendemain, un flacon hors du commun attirait les regards : la carafe à décanter, créée en 1982 par François-Xavier Lalanne, à la demande du baron Philippe de Rothschild, éditeur-commanditaire pour Mouton-Rothschild (voir l'article Le mouton de Lalanne et des Rothschild de la Gazette n° 28, page 76). Réalisée par Daum, et sommée d’un bouchon-titre zoomorphe en bronze doré représentant un… mouton, elle ne pouvait que susciter l’enchère de 51 030 €.

Ramiro Arrue (1892-1971), Les Kaskarots, huile sur panneau, 50 x 60 cm. Adjugé : 60 750 €
Ramiro Arrue (1892-1971), Les Kaskarots, huile sur panneau, 50 60 cm.
Adjugé : 60 750 
samedi 03 août 2019 - 14:30 - Live
8, rue Dominique-Larréa, Z.A. Layatz 64500 Saint-Jean-de-Luz
Côte Basque Enchères Lelièvre - Cabarrouy
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne