Deuxième édition sur le thème de l'Indochine pour cette maison de ventes féminine. Comme celle du printemps dernier, elle est composée d'objets et de tableaux des années 1860 à 1945. 3 000/4 000 € sont demandés d'un album photo illustrant le couronnement du roi Norodom Suramarit et de la reine Kossamak en 1956, 300 à 7 000/8 000 € devraient accueillir portraits et paysages d'artistes français venus dans les années 1920, parmi lesquels François de Marliave, Henri Mège, Maurice Ménardeau, André Delacroix, Georges Barrière ou Jules Galand. Les accompagnent bien sûr des œuvres sur soie ou en laque des artistes vietnamiens formés à l'école des beaux-arts de l'Indochine comme To Ngoc Van ou Luu Van Sin. Des robes traditionnelles, des accessoires du costume, des pipes à opium, du mobilier, des bronzes, des objets en nacre, en argent ou en écaille devraient trouver preneur entre 50 à 10 000/15 000 €.
434 Résultats