mercredi 22 septembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 750...
Pestel-Debord
Patientant jusqu'en seconde partie de séance, on pourra tenter de s'offrir une table à thé d'inspiration japonisante en bronze à décor imitant le bambou à plateau en émaux polychromes, réalisée par Ferdinand Barbedienne d'après un modèle d'Édouard Lièvre. Elle est estimée 8 000/10 000 €. Un violon de Gand et Bernardel exécuté à Paris et daté 1886 pourrait dépasser son estimation de 7 000/8 000 €, tout comme deux archets (de violon), l'un de Marcel Lapierre de 1951 annoncé à 2 500/3 000 €, l'autre d'Hippolyte Camille Lamy (dit Lamy fils), des années 1925, à 5 000/6 000 €. Comptez 5 000/6 000 € également pour une commode tombeau Louis XV estampillée Mathieu Criaerd en bois de placage marqueté en feuilles, 3 000/4 000 € pour une technique mixte de Philippe Dereux, Les Albinos, 1993 , et enfin, 2 500/3 500 € pour Les Cavaliers de Roger Suraud. Articles après-vente
Un quatuor à la baguette
En excellent état de conservation, ce violon (35,9  cm sur le fond) de 1886 ouvrait la saison des enchères…Lire la suite
Lorsque Lièvre courait après l’exotisme
Cette table sonnait comme une invitation à prendreLire la suite
Articles avant-vente
Du Japon à l’Europe
Reflet de la vogue pour l’art d’Extrême-Orient, etLire la suite
349 Résultats