Le mobilier dominera ce programme grâce à la présence d'une commode Régence à façade légèrement cintrée et décor marqueté de palissandre, le plateau l'étant de motifs géométriques (15 000/18 000 €), et d'une paire de meubles d'entre-deux anglais de l'époque victorienne, en placage de bois de violette et dotés de panneaux de laque ornés de paysages chinois dorés sur fond noir (12 000/18 000 €. Voir Gazette  n° 41, page 155). Les amateurs de sculpture hésiteront entre un groupe en bronze d'Antoine-Louis Barye,  Cavalier arabe tuant un sanglier  (5 000/8 000 €), et un bronze à patine vert nuancé foncé d'Antoniucci Volti,  Nu allongé aux jambes croisées ,   numéroté 6/6 (6 000/8 000 €). L'art animalier sera encore présent en peinture avec un  Portrait d'Hector Franchomme à cheval,  exécuté en 1935 par Georges Scott (4 000/6 000 €).  Articles après-vente
Meubles de laque et éclectisme britannique
Ces accessoires luxueux étaient les vedettes de laLire la suite
Articles avant-vente
La Chine à la mode victorienne
Acquise lors d’une vente au palais Galliera en 1966,Lire la suite
Aucun lot
Aucun lot ne correspond à  vos critères de recherche