mardi 05 novembre 2019 - 14:00 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - ...
Brissonneau
La première de ces deux vacations s’adresse aux amateurs de faïences françaises. Une place particulière revient à celles d’Aprey et de Meillonnas et comprend aussi bien des assiettes et plats que des pièces de forme, de la fabrique de Protais Pidoux, pour beaucoup à décor de fleurs polychromes. Ils proviennent de la collection d’Anne-Marie Moussu-Epple et de son époux Jean Epple. Les estimations vont de 120 à 3 000/5 000 €. Des faïences françaises d’autres provenances complètent ce panorama. La seconde vacation, débutant à 13 h 30, est classique. Y figurent des manuscrits, une grande toile de Louis-Anatole Toussaint, Quais de Seine à Paris (4 000/6 000 €), quelques tableaux de Jules-René Hervé, de l’argenterie dont une ménagère de Louis-Claude Rousseau (modèle "filet" aux armes Biliotti, début XIX e , 4,8 kg, 1 500/2 000 €), un cabinet anversois XVII e en bois noirci à panneaux peints de paysages (2 000/3 000 €), un autre, alsacien cette fois, de grande taille en placage de bois indigène, fin XVII e -début XVIII e (1 500/2 000 €). En fin de séance, 5 000/6 000 € sont espérés d’une grande vasque (h. 240 cm) en faïence bleu turquoise de Jérôme Massier à décor de médaillons antiques, reposant sur trois Atlantes à pattes de lions. Articles après-vente
La technique du réverbère
Provenant de la collection Anne-Marie et Jean Epple, un ensemble de faïences et biscuits du XVIII e…Lire la suite
Articles avant-vente
Faïence bressanne
Ce vase pot-pourri posé sur un rocher  (h.  36  cm) est la pièce la plus spectaculaire d’un ensemble…Lire la suite
193 Résultats
Résultat : Non Communiqué