Jean-Michel Frank, un talent original

Le 24 juin 2021, par Sophie Reyssat

Cette suspension en forme de coquillage dévoile une autre facette du style du décorateur.

Jean-Michel Frank (1895-1941), suspension «Patelle» en plâtre patiné, diam. 68 cm.
Estimation : 15 000/20 000 

Avec son chapeau chinois caractéristique, la patelle se fixe habituellement sur les rochers des bords de mer. Elle a inspiré un créateur au style unique, Jean-Michel Frank, comme le montre cet objet de 68 cm de diamètre, qu’il faut imaginer en situation. Il s’agit en effet d’une suspension, dont l’aspect théâtral est renforcé par la patine or et rouge. Le décorateur est plus connu pour ses créations épurées et ses lignes simples annonçant le minimalisme de l’ameublement, dont les seuls ornements sont les matériaux soigneusement choisis, tantôt luxueux comme le parchemin et le galuchat, tantôt pauvres comme la toile, la terre cuite ou la marqueterie de paille. La fantaisie de cette suspension peut donc surprendre de prime abord. Son modèle a été proposé à certains magasins comme celui de Guerlain. De 1934 à 1935, Franck a en effet décoré la parfumerie et l’institut de beauté de la célèbre maison de l’avenue des Champs-Élysées, de même que l’appartement de Jean-Pierre Guerlain. Cette «Patelle», qui existe aussi dans une version blanche, a également été réalisée pour des particuliers, et on la retrouve jusqu’aux États-Unis. Le décorateur y a notamment aménagé le penthouse de Templeton Crocker, à San Fransisco, en 1929, et il a réalisé du mobilier d’esprit Louis XV et Louis XVI pour le milliardaire Nelson Rockefeller, en 1938.

Agenda

Cette dispersion généraliste variera les styles, de la suspension de plâtre doré en forme de patelle imaginée par Jean-Michel Franck (15 000/20 000 €) au lustre en bronze doré et pampilles fabriqué au XIXe siècle dans le goût de l’Ancien Régime, à vingt-six bras de lumière sur deux rangs ornés de mascarons (6 000/8 000 €). La duchesse de Castiglione Colonna, sculptée en buste dans le marbre blanc par Adel d’Affry (6 000/7 000 €) apportera la touche de charme. Une chasse au lion de Charles Quint à Gand se déroulera sur une tapisserie d’Audenarde de la fin du XVIe siècle dépassant les trois mètres de long (8 000/10 000 €). Le mobilier sera classique, à l’image d’un élégant bureau cylindre d’époque Louis XVI en acajou moucheté (4 500/5 000 €). Pour un nécessaire de toilette russe du XIXe siècle, dont les nombreux éléments d’argent sont conservés dans un coffret d’acajou, environ 6 750 € sont à prévoir.

dimanche 27 juin 2021 - 14:00 - Live
Versailles - Galerie des Chevau-Légers, 6 bis, avenue de Sceaux - 78000
Chevau-Legers Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne