Panorama (avant-vente)

L’élégance selon de Troy

Ce gracieux Portrait d’une jeune femme au bouquet de fleurs (93,5 74 cm), proposé à Deuil-la-Barre-Montmorency le mercredi 18 juin (Valérie Régis OVV, M. Millet), est dû au portraitiste des enfants de Louis XIV et de Madame de Montespan, François de Troy (1645-1730). Le peintre toulousain, qui a appris son métier auprès de Claude Lefèvre, peint ses modèles aristocratiques avec la retenue qui sied à leur condition, le plus souvent assis et représentés à mi-corps. En mêlant habilement apparat et sensibilité dans ses portraits, dont le fond sombre met en valeur les carnations délicates, le peintre a su infléchir les rigueurs du classicisme.
Estimation : 14 000/15 000 €

Agenda
Dans la catégorie portraits, les amateurs s’arrêteront devant une jeune aristocrate peinte par François de Troy (14 000/15 000 €) et une silhouette de profil dessinée à l’estompe et au fusain en 1965 par Sam Szafran (3 000/4 000 €). Mesurant près de quatre mètres de long avec ses bordures conservées, restaurée en 2001, une tapisserie d’Aubusson du XVIIIe siècle montrant une scène de chasse à courre est attendue autour de 14 500 €. Si les classiques s’afficheront également au rayon mobilier, une paire de chaises « ombelles » dans le goût de Majorelle, réalisées vers 1910 en Italie par Roberto Ricardo Zen, s'exposera autour de 400 €. L’Asie sera au rendez-vous avec une jardinière d’époque Qianlong, en bronze doré incrusté de lapis-lazulis, de turquoises et de pierres semi-précieuses (autour de 6 000 €).
mardi 18 juin 2019 - 02:15
Deuil-la-Barre-Montmorency - 77, rue Cauchoix - 95170
Valérie Régis - HDV de la Vallée de Montmorency
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne