Transition et Antiquité

Le 15 septembre 2021, par Caroline Legrand

Avec sa ligne bombée en façade et évasée sur les côtés, cette étonnante commode Transition devrait attiser la curiosité des collectionneurs. Elle est de plus estampillée par Louis-Noël Malle.

Louis-Noël Malle (1734-1782), époque Transition, commode en placage de bois précieux à marqueterie à médaillon central d’un vase à l’antique, ouvrant par deux tiroirs sans traverse, dessus de marbre rouge royal du Languedoc, estampillée, 85 139 62 cm.
Estimation : 14 000/17 000 

Sa silhouette galbée, sa façade bombée et ses côtés légèrement évasés lui offrent une élégance rare. Par ailleurs, cette commode affiche encore fièrement les proportions de l’époque Louis XV. Toutefois, ses pieds aux montants arrondis et aux cannelures simulées, tout comme sa marqueterie à médaillon central à motif de vase à l’antique — entouré de guirlandes de fleurs et de nœuds de rubans — annoncent déjà l’époque Louis XVI. Vous l’aurez compris, ce meuble d’époque Transition a tout pour plaire. D’autant qu’il affiche une technique sans faille, un placage de bois précieux du plus bel effet et l’estampille d’un grand ébéniste, celle de Louis-Noël Malle. Ayant obtenu sa maîtrise le 18 novembre 1765, installé rue du faubourg Saint-Antoine, il a officié tant aux époques Louis XV que Louis XVI. Son succès lui permit également d’ouvrir un magasin, qui était tenu par son épouse. Comme le prouve aussi la commode de même époque à façade à ressaut et à riche marqueterie conservée au musée Carnavalet, son travail était très apprécié pour ses placages utilisant des bois de couleurs variées. D’autres meubles Transition de belle qualité seront proposés lors de cette vente, à l’image d’une table de salon estampillée par Pierre Roussel (1723-1782), au placage de bois précieux marqueté sur les quatre faces et le plateau «aux échantillons», c’est-à-dire d’objets divers tels que vases, tasses, verseuses, encriers et autres ustensiles (14 000/17 000 €).

Agenda
En tête de cette affiche, le mobilier du XVIIIe siècle. 14 000/17 000 € seront à envisager pour une curieuse commode Transition à marqueterie à motif de vase à l'antique, estampillée Louis Noël Malle (voir Gazette n° 32, page 96), mais aussi pour une table de salon estampillée Roussel, en placage de bois précieux marqueté et à plateau « aux échantillons ». Issu d'un travail grenoblois d'époque Louis XIV, un cabinet en placage de bois indigènes, ébène et os, marqueté de motifs géométriques, sera encore annoncé à 10 000/13 000 €, de même qu'une table à gibier Régence en chêne, à traverse ajourée mariant coquilles, guirlandes fleuries, enroulements et entrelacs. La peinture classique se distinguera quant à elle avec une grande huile sur toile de l'école du Nord du XVIIe siècle, sur le thème d'Aspasie et Périclès (5 000/10 000 €).
dimanche 26 septembre 2021 - 14:00 - Live
Doullens - Hôtel des ventes, 19, rue André-Tempez - 80600
Herbette
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne