Panorama (avant-vente)

La maréchale et son page

Le 07 mars 2019, par Sophie Reyssat

Ce portrait exécuté par un suiveur de Hyacinthe Rigaud et présenté à Versailles, le dimanche 10 mars (Versailles Enchères OVV, M. Millet), est celui d’Élisabeth L’Hermite d’Hiéville (vers 1675-1766), identifiée comme la maréchale de Montesquiou au revers. Son époux, cousin germain du célèbre d’Artagnan, n’est autre que le gouverneur d’Arras, qui devint maréchal de France en 1709, suite à la bataille de Malplaquet. La réussite sociale se lit dans ce tableau (130 98 cm), où figure également le charmant portrait d’un page noir, convoitant le fruit que tient la maréchale. Un expressif jeu de mains se noue ainsi entre les personnages, qui contribue à l’intérêt de la toile. Estimation : 6 000/8 000 €

Agenda

L’ameublement, provenant notamment d’un bel appartement parisien, déclinera les classiques, à l’image d’une table volante d’époque Transition par Nicolas-Alexandre Lapie, marquetée d’amarante et bois de rose, à motifs de croisillons sur fond de satiné (5 000/7 000 €). Le raffinement sera également de mise avec une pendule borne de voyage en bronze doré, dont le cadran est signé par Louis Musson à Paris (1 500/2 000 €). Réalisé par Jules Coquelin entre 1838 et 1845, un nécessaire de toilette se fera également remarquer, autour de 2 500 €. Son coffre en bois de loupe et acajou, à agrafes et médaillon feuillagés en laiton, renferme quelque trente-cinq boîtes et ustensiles garnis de vermeil et d’écaille.

dimanche 10 mars 2019 - 02:30 - Live
Versailles - 3, impasse des Chevau-Légers - 78000
Versailles Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne