Une verseuse d’époque Qianlong

Le 03 décembre 2020, par Claire Papon

En bonne place dans cette collection d’arts d’Asie, cette verseuse à vin d’époque Qianlong s’inspire, tant par sa forme que ses motifs, des modèles traditionnels Ming.

Chine, époque Qianlong (1735-1796). Aiguière couverte en porcelaine décorée en bleu sous couverte de bouquets de fleurs sur une face, de deux pêches de longévité sur l’autre, le col orné d’une frise de lotus et de feuilles de bananiers. Marque à six caractères en zhuanshu, h. 29 cm.
Estimation : 20 000/30 000 €

Silhouette élégante et bien proportionnée, décor classique mais soigneusement exécuté et donnant l’impression de mouvement, qualité de la palette, notre aiguière ainsi qu’un autre modèle, de mêmes dimensions et époque mais orné de fleurs de néfliers (pipa) et de pêches de longévité (20 000/30 000 €), ne manquent pas d’atouts. Reconnaissables à leur pont polylobé reliant le bec au col et à leur anse en forme d’oreille à l’opposé, elles sont apparues durant la période Yongle (1403-1425) et s'inspirent des modèles originellement en métal dûs aux influences et aux échanges entre la Chine et le Moyen-Orient. Notre décor, initié sous le règne de l’empereur Yongzheng (1723-1735) et repris sous le suivant, est classique : pêches de longévité, lotus, chrysanthèmes et pivoines dont l’abondance symbolise la richesse. Fleur du printemps, la pivoine représente luxe, distinction et bonheur, tandis que le chrysanthème – fleur de l’automne – est symbole de longue et paisible vie dans l’empire du Milieu, où il est cultivé depuis plus de deux mille cinq cents ans. Le lotus apporte beauté et lumière à la sombre profondeur de l’étang. Comme son nom l’indique enfin, la pêche de longévité est gage d’immortalité. Exécutées dans les fours impériaux de Jongdezhen, ce type d’aiguières rendait hommage aux porcelaines du début du XVe siècle tout en montrant le savoir-faire des artisans de l’époque Qianlong…

Agenda
Un seul et unique thème réunira les amateurs dans cette salle, les arts d'Asie dont la vedette revient à une paire de boîtes en laque polychrome en forme de pêche de longévité pour laquelle pas moins de 200 000/300 000 € seront à engager (voir Gazette n° 41, page 6). Des porcelaines et des jades se distinguent aussi dans cette collection rassemblée par un amateur au début des années 1960 (voir Gazette n° 42, page 12).
jeudi 10 décembre 2020 - 02:00 - Live
Salle 9 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Doutrebente
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne