Une vente 100% dessin labellisée Drawing Now

Le 01 septembre 2021, par Céline Piettre

32 œuvres signées par la fine fleur de l’émergence en dessin contemporain passent sous le marteau de Drouot Estimations, au sein d’un ancien hôtel du 17e arrondissement reconverti en lieu de résidence. Une vente estampillée Drawing Now, dont le montant des adjudications sera entièrement reversé aux artistes.

Maxime Verdier (né en 1991), Le Prédateur, 2021, crayons de couleur sur papier, 32 x 24 cm, signature au dos.
Estimation : 700/900 €
Courtesy galerie Anne-Sarah Benichou

Cela fait 6 mois que les 32 artistes présents au catalogue ont investi les chambres d’un ancien hôtel du quartier de l’Étoile, à Paris. Un temps de résidence qui leur a été offert par Christine Phal et Carine Tissot, respectivement fondatrice et directrice de la foire Drawing Now – devenue au fil des années une véritable « marque » dédiée à la promotion du dessin contemporain. Début 2021, elles décident en effet de soutenir les créateurs de la scène française fragilisés par la crise sanitaire en mettant à leur disposition les 5 niveaux en réfection du Cécilia : la « Drawing Factory » est née. Des ateliers individuels de 13 à 20 mètres carrés y jouxtent des lieux de vie et de travail en commun façon pépinière. Le Centre national des arts plastiques s’est chargé quant à lui de la sélection des artistes et du versement des loyers et de la bourse mensuelle de 500 €. Une initiative solidaire qui s’achève aujourd’hui sur une vente aux enchères – les locaux, une fois rénovés en partenariat avec le promoteur immobilier Soferim, seront ensuite exploités sous le label Drawing Hotel, dont un premier établissement, abritant également le centre d’art Drawing Lab, a été inauguré rue Richelieu en 2017. 

À l’occasion de cette première incursion sous le marteau, les deux organisatrices ont accordé leur confiance à Drouot Estimations. L’OVV officiera in situ, au sein de la chambre-atelier n°11, tandis que la vente sera retransmise en direct sur Drouot Digital et Drouot.com. Une aubaine pour les amateurs de dessins contemporains qui pourront remporter des pièces originales pour 200 à 3 200 €, bénéficiant de frais acheteurs réduits à 10% HT. Le médium s’y décline sous toutes ses formes : reflet d’une pratique, aussi vive que polymorphe, qui n’hésite pas à envahir une assiette en faïence (Camille Chastang) et un carré de moquette (Chloé Dugit-Gros), remettre au goût du jour les cartes à gratter (Matthias Lehmann) ou oser le mélange de l’ombre à paupière à l’or (Camille Fisher) ; revisitant ailleurs le nu (Hao Shuo), l’autoportrait (Dalila Dalléas Bouzar) ou l’esthétique surréaliste (Chloé Poizat). Soit une conception du dessin « la plus large possible », fidèle à l’esprit Drawing Now. L’humour est bien souvent au rendez-vous, assorti d’une certaine distance ironique chez des artistes âgés de 26 à 50 ans – dont la moitié seulement sont représentés par une galerie, quand ils ne sont pas fraîchement diplômés – qui viennent de traverser deux ans de grande incertitude. La relève semble assurée.

samedi 11 septembre 2021 - 17:00 - Live
Hôtel Cecilia - 11 avenue Mac Mahon - 75017
Drouot Estimations
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne