facebook
Gazette Drouot logo print

Une collection à couteaux tirés

Le 27 octobre 2021, par Claire Papon

À tête de compas, à manche pied de roy, gigogne, à cran forcé, de jardinier, à deux lames opposées… 240 de ces précieux outils composent la collection Lucien et Maïté Peronne. Le moment est venu de les transmettre.

Une collection à couteaux tirés
Normandie, milieu du XVIIIe siècle. Couteau à cran forcé, lame en acier damasquiné d’argent, côtes en laque verte, nacre à décor de volatiles, carquois, chien, écussons, anges, l. 22,1 cm (ouvert).
Estimation : 1 500/2 000 Adjugé : 6 985 €

Rien ne prédestinait ce couple de Rouennais à se passionner pour les couteaux fermants, au point de réunir au fil de vingt-cinq ans un ensemble impressionnant de ces objets où l’utile rejoint le beau. Ensemble, ils fréquentent les ventes publiques, les brocanteurs et les marchands, se rapprochent des confréries de couteliers, de Thiers notamment. Un lieu incontournable en effet, même si l’histoire du couteau pliant (ou fermant) débute avec les Romains. Ce n’est qu’au XVIIe siècle toutefois que son usage se répand, la mode vestimentaire faisant apparaître des poches sur les vêtements. Le couteau fermant y trouve alors naturellement sa place. Si l’époque est le fil conducteur de cette collection (le XVIIIe et le début du XIXe siècle), la diversité des matériaux (de la lame comme du manche) est de mise – de l’acier à la nacre, en passant par l’ivoire, l’argent, l’écaille et l’or – tout comme celle de leurs provenances, même si la Normandie occupe une place particulière. Nombreux aussi sont les modèles à système : tire-bouchon, taille-plume, alène à chas, grattoir à encre, cure-pipe, ouvre-boîte, tournevis, pince à épiler, serpette… «Un seul me suffit» peut-on lire sur l’un d’eux. Pas si sûr : comptez de 200 à 2 000 €.
 

P. Hatier, couteau à cran forcé, manche en forme de chien courant, lame acier, manche en ivoire, corne jaspée, nacre et corne noire. Mouli
P. Hatier, couteau à cran forcé, manche en forme de chien courant, lame acier, manche en ivoire, corne jaspée, nacre et corne noire. Moulins, 1722-1745, l. 13,4 cm (ouvert).
Estimation : 1 200/1 600 


 

Agenda
Si la seconde partie d'après-midi revient à une vente classique d'armes de collection – comprenez des sabres, des épées, des fusils… dont les estimations oscillent de 100 à 2 500 € –, la première est consacrée à la collection de couteaux fermants de Lucien et Maïté Peronne. Soit près de 250 numéros du XVIIIe siècle et du début du XIXe où l'on aura le choix de la lame (argent, métal, acier, etc.) comme du matériau et du décor du manche (nacre, ivoire, etc.). Les précieux accessoires sont estimés entre 200 et 2 000 €.
samedi 06 novembre 2021 - 13:30 - Live
Salle 11 - Hôtel Drouot - 75009
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot