Debussy, la genèse de Pelléas et Mélisande.

Le 21 janvier 2021, par Claire Papon

En bonne place dans une dispersion de manuscrits et autographes, ces pages de la main de Claude Debussy dévoilent la genèse de son Pelléas et Mélisande.

Claude Debussy (1862-1918), Manuscrit autographe avec corrections de la genèse de Pelléas et Mélisande, 3 pages in-folio, avril 1902.
Estimation : 6 000/10 000 

Comme des courriers du peintre Henri Martin (800/1 200 €) et de Jules Massenet (400/600 €), ce texte provient des archives de Georges Picou (1880-1954), secrétaire général de la Comédie-Française et directeur de l’Opéra-Comique. «Je voulais à la musique une liberté qu’elle contient peut-être plus que n’importe quel art…», lit-on sous la plume de celui que rien ne prédestinait à devenir cet artiste unanimement reconnu, initié au piano vers l’âge de 8 ans, admis au Conservatoire deux ans plus tard et auquel le professeur prédit «beaucoup d’avenir»… C’est en compagnie de Stéphane Mallarmé, déjà influent dans la création de son Prélude à l’après-midi d’un faune, que Claude Debussy assiste en 1893 à la première de Pelléas et Mélisande du symboliste belge Maurice Maeterlinck. Il réalise alors que c’est la pièce de théâtre qu’il souhaite utiliser comme argument de son opéra. Commence un travail de longue haleine qui aboutit en 1902 à la création de cette œuvre révolutionnant le genre, loin des airs imposants des œuvres romantiques. L’orchestre, traité comme un personnage principal, dit en musique ce que les mots ne peuvent exprimer. Cette composition lui apportera succès et reconnaissance. Notre texte, rédigé au début de 1902, ne sera publié qu’après la mort de Debussy, le 17 octobre 1920, dans le bimensuel Comœdia, sous le titre Pourquoi j’ai écrit Pelléas. Il est accompagné d’un tapuscrit de Georges Picou évoquant le souvenir du musicien.

Agenda
Une centaine à 1 500 € seront suffisants ou nécessaires pour s'offrir des manuscrits et autographes de littérature et beaux-arts, d'Edmond de Goncourt à Jean-Luc Godard, en passant par James Joyce, Karl Lagerfeld, Yves Montand, Victor Hugo, Jacques Offenbach, Roger Peyrefitte et Marcel Proust, Jean Seberg, André Suarès, Paul Verlaine et Charles Trenet. Comptez 6 000/10 000 € toutefois pour un texte de Claude Debussy dévoilant la genèse de Pelléas et Mélisande, 3 000/4 000 € d'une correspondance de Robert de Montesquiou à la femme de lettres et féministe Jeanne Loiseau. La seconde partie de séance est ponctuée de manuscrits mais aussi de photographies de Farah Pahlavi, Juan Perón, John Kennedy, Napoléon III, François Mitterrand, Jacques Mesrine, Albert Schweitzer, Léon Trotski… (est. 100 à 1 000 €).
vendredi 29 janvier 2021 - 02:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Tessier & Sarrou et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne