Panorama (avant-vente)

La vie de la ville

Le 11 mars 2021, par Claire Papon

C’est à Fikret Moualla (1903-1967), natif d’Istanbul, que l’on doit cette toile datée 1948, Dans un parc (46 54,5 cm), présentée mardi 16, salle 5 à Drouot, par Jean-Marc Delvaux. Elle est attendue entre 4 500 et 6 500 € et, comme les trois autres qui l’accompagnent (Au café, 1954, Dans la rue, 1954, Au café, 1944), elle figure dans les archives du catalogue raisonné de l’œuvre de l’artiste (tome II) en préparation par Marc Ottavi et Kerem Topuz. Notre tableau illustre parfaitement le goût de ce peintre à la touche nerveuse pour les couleurs chaudes, les scènes de la rue. Dans la lointaine suite de Toulouse-Lautrec…

Agenda
La séance du matin revient à une centaine d'objets d'arts premiers, puis à des tableaux provenant de l'atelier de Jacques Fougeirol : des œuvres abstraites ou plutôt oniriques, dont les estimations oscillent de 200 à 500 €. L'après-midi débute lui aussi sous le signe des gravures, des dessins et des tableaux modernes et contemporains, parmi lesquels une aquarelle de Jean Dufy, Brasserie au bois de Boulogne (10 000/15 000 €), quatre toiles de Fikret Moualla, un grand format carré des années 1960-1965 de Pierre Tal Coat intitulé Couchant (15 000/20 000 €, voir Gazette n° 7, page 6), une composition de Zao Wou-ki datée 1973 (aquarelle, 25 000/30 000 €). Leur succèdent un bronze d'Alicia Penalba sous le signe de l'Incantatoire, 1962 (12 000/18 000 €), des verreries de Daum, Lalique, Gallé, Murano ainsi que Charder (coupe en verre bullé multicouche rouge corail et vert nuancé, à décor dégagé à l'acide de rascasses sur fond d'algues, vers 1923-1925, 600/1 000 €), des luminaires et du mobilier XXe (Knoll, Ingrand…).
mardi 16 mars 2021 - 11:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Jean-Marc Delvaux
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne