facebook
Gazette Drouot logo print

Les «formes-couleurs» de Maurice Estève

Le 06 octobre 2021, par Caroline Legrand

L’un des maîtres de l’abstraction française de l’après-guerre, Maurice Estève, mènera une sélection dédiée aux arts du XXe siècle avec une aquarelle de 1982.

Les «formes-couleurs» de Maurice Estève
Maurice Estève (1904-2001), Composition n° A 1139, 1982, aquarelle sur papier signée et datée, 49 57 cm.
Estimation : 15 000/20 000 

L’aquarelle est une des techniques de prédilection de Maurice Estève. Sa capacité à produire des formes colorées, diluées et vivantes s’adapte à merveille à cette abstraction organique, née de souvenirs qu’il recrée selon un «ordre plastique intermédiaire entre le réel et l’imaginaire», comme l’écrivait Pierre Francastel dans son ouvrage sur l’artiste (éditions Galanis, 1956). Un choix gagnant, comme en témoignent les 35 000 € récoltés le 11 février dernier à Paris (Artus Enchères OVV) pour une aquarelle de 1967, 982-A. Datée de 1982, cette Composition n° A 1139 est passée par les galeries Birch, en Allemagne, et Bert à Paris ; elle est référencée aux archives de l’artiste sous le numéro 1 1139. Au fil des années, Maurice Estève a élaboré sa propre abstraction, tout en sensibilité et en nuances. Il débuta, en 1929, avec la réalisation d’une version purement géométrique de l’Embarquement pour Cythère. Ses compositions des années 1930 sont encore figuratives, mais de plus en plus stylisées pour aboutir, au milieu des années 1940, à cette création d’un réseau de lignes et de formes structurales, associées à des couleurs toujours plus soutenues. À ses côtés dans ce programme, on remarquera aussi bien une toile du street-artiste américain installé à Paris JonOne, Volcano de 2011, attendue à 12 000/15 000 €, qu’un miroir (90 x 90 cm) baptisé Your Turn to Play. En bois laqué et miroir, passé par la galerie Kreo à Paris, il est l’œuvre de la célèbre architecte Andrée Putman (10 000/12 000 €).

Agenda
D'une paire de bouts de canapé en laiton doré façon bambou aux plateaux en laque noire, de la maison Bagues à Paris (400/600 €), à une Composition n° A 1139 à l'aquarelle signée Maurice Estève, de 1982 (15 000/20 000 €. Voir Gazette n° 35, page 116), un beau choix vous attend lors de cette vente d'arts des XXe et XXIe siècles. Nous retiendrons encore une toile de JonOne de 2011, Volcano (12 000/15 000 €), et un miroir Your Turn to Play d'Andrée Putman, en bois laqué et miroir (10 000/12 000 €). Pour les éclairer, on remarque une suite de trois appliques murales à un bras de lumière en cuivre émaillé, réalisées vers 1950 par Arne Poulsen pour Louis Poulsen (5 000/6 000 €).
samedi 16 octobre 2021 - 13:00 - Live
Galerie des ventes, 2, impasse Notre-Dame-du-Chemin - 45000 Orléans
Pousse-Cornet
Gazette Drouot
La Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot