Panorama (avant-vente)

Coqs nippons

Le 08 avril 2021, par Claire Papon

000/6 000 €, c’est la somme à prévoir vendredi 16, salle 2 à Drouot chez Beaussant Lefèvre (cabinet Portier et Associés) pour ces deux statuettes pouvant former paire et leur base en porcelaine émaillée à décor en relief de fleurs de cerisiers et chrysanthèmes (h. 31,3 cm), début XVIIe. La céramique gagne de nouvelles régions à la fin du XVIe siècle et au début du suivant au Japon, sous les influences de la cérémonie du thé et des potiers coréens faits prisonniers au cours des campagnes militaires. En 1616, la découverte d’argile porcelaineux à Arita, dans le nord-ouest de l’île de Kyushu, par l’un d’eux, Ri Sampei, engage l’art du feu japonais dans une nouvelle voie, et vers des productions qui s’exporteront à travers le monde…

Agenda
Exécutée au début du XXe siècle, une paire de statuettes de grues en bronze doré et émaux cloisonnés, debout sur un rocher, tenant dans leur bec une branche de prunus formant candélabres, est le lot le plus attendu de cette séance, il est estimé 10 000/15 000 €. Une enchère à hauteur de 5 000/6 000 € en revanche est espérée tant pour une paire de coqs en porcelaine d'Arita d'époque XVIIe que pour un grand rocher en jadéite céladon teinté vert (XXe siècle), sculpté de lettrés et de pêcheurs dans un paysage lacustre et montagneux ou encore un grand écran formant miroir (Chine, XVIIIe-XIXe) en bois de hongmu sculpté de perles, frises de grecques et symboles bouddhiques et shi shi jouant avec la balle enrubannée.
vendredi 16 avril 2021 - 01:30 - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Beaussant Lefèvre
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne