Arcadie Lochakow, artiste rare

Le 05 novembre 2020, par Claire Papon

Exceptions faites de quelques paysages, les œuvres d’Arcadie Lochakow sont rares sur le marché. Rien d’étonnant donc à ce que cette toile figure parmi les plus convoitées d’une vente consacrée à l’école de Paris.

Ary Arcadie Lochakow (1892-1941), Le poète David Knout et sa femme, huile sur toile, 1923, 92 73 cm.
Estimation : 10 000/15 000 €

Position des mains, dont l’une tient une marguerite tandis que l’autre enserre le visage d’une femme apparaissant tel un masque, col et cravate ostensiblement suspendus, statuette d’art primitif au large sourire, tableau ou miroir vu à demi, ce double portrait est aussi étonnant que mystérieux. L’histoire ne dit pas qui, du modèle ou du peintre, choisit une telle mise en scène privilégiant les lignes verticales. Né à Argeiev en Bessarabie, passé par les beaux-arts d’Odessa, Arcadie Lochakow arrive à Paris en 1920, en compagnie de son ami le poète David Knout, le modèle de ce tableau. Les deux amis partagent une chambre d’hôtel. Arcadie peint et travaille dans un atelier de photographie lui assurant un revenu. De 1922 à 1938, aux Salons d’automne et des indépendants, puis de 1927 à 1936 à celui des tuileries, il expose de nombreux portraits, des paysages, des natures mortes et des bois gravés. Notre toile, réalisée en 1923, est montrée la même année au Salon des indépendants. Elle le sera à nouveau en 1934. Poète et journaliste de langue russe, David Knout (1900-1955), Douvid Meierovitch Fixman de son vrai nom, originaire d’Orhei en Bessarabie, émigre en France avec sa famille et adopte le pseudonyme de Knout, nom de sa mère. Il publie avec succès dans de nombreuses revues de l’émigration russe, lance la sienne avec Nina Berberova et Iouri Terapiano, La Nouvelle Maison, dont trois numéros paraîtront. En 1925, il participe à l’Union des jeunes poètes, qui vient en aide aux hommes de lettres russes en exil à Paris. Durant la Seconde Guerre mondiale, Knout crée avec son épouse Ariane (1906-1944) – fille du compositeur Alexandre Scriabine –, l’organisation secrète la Main forte, mouvement de résistance qui deviendra l’Armée juive, organisant le passage en Espagne de nombreux juifs, fournissant des faux-papiers et participant aux combats de la Libération. Lochakow a représenté le poète baissant les yeux sur une marguerite, symbole de jeunesse, d’innocence et de fidélité…

Agenda
Cette dispersion, riche de 120 œuvres, s'adresse aux amateurs de tableaux de l'école de Paris, plus précisément d'artistes venus de pays de l'Est au début du XXe siècle. Partagés entre paysages, portraits et natures mortes, les tableaux devraient s'échanger entre quelques centaines d'euros et 20 000 €. Tel est le cas d'un rare Portrait du poète David Knout et sa femme, signé Arcadie Lochakow, annoncé à 10 000/15 000 €, d'un portrait recto verso de Mela Muter exécuté dans les années 1930, associant celui d'une Femme au collier et d'une Jeune fille (15 000/20 000 €), d'une Composition au pichet et aux légumes de Simon Mondzain réalisé en 1920 (même estimation). De Zygmunt Menkès, deux toiles sont inscrites : La Famille de 1928, mettant notamment en scène en arrière-plan le peintre lui-même et ayant appartenu à son mécène Niko Mazaraki (50 000/60 000 €) et La Palette du peintre, espérée à 15 000/20 000 €. On pourra lui préférer l'univers poétique et la facture expressionniste de Stanislas Eleszkiewicz d'une part dans La Rue ondulante (6 000/8 000 €), d'autre part dans un Portrait d'homme au journal et à l'écharpe rouge des années 1930 (8 000/12 000 €). C'est à Reuven Rubin (1893-1974) que revient le lever de rideau : deux toiles Les Glaneuses (18 000/20 000 €) et Les Anémones (10 000/12 000 €) précèdent un Paysage de Galilée (aquarelle, 6 000/8 000 €) et une Maternité (encre brune, 1 500/2 000 €) et surtout le seul bronze connu de l'artiste, un Autoportrait réalisé vers 1920 en plâtre puis fondu par Susse à la demande de son ami Bernard Weinberg (6 000/8 000 €).
mardi 10 novembre 2020 - 02:00 - Live
Salle 1 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Millon
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne