Arrêt sur images

Le 19 mars 2020, par Claire Papon

Plusieurs des ténors de la peinture contemporaine sont présents dans cette dispersion dominicale de Robert Combas à Keith Haring, de Gérard Schloesser à Peter Saul. Visite guidée.

Gérard Schloesser (né en 1931), Un express ?, 1971, acrylique sur toile sablée, 130 130 cm.
Estimation : 30 000/50 000 

Un Express de Gérard Schloesser, daté 1971, est l’une des premières œuvres réalisées à partir de photos qu’il prend personnellement, instants de vie furtifs de personnages dont on aperçoit des bribes d’intimité. Mais c’est à Peter Saul que revient la couverture d’un catalogue comptant cent vingt œuvres. On reconnaît de loin la peinture de l’artiste américain, auquel le Musée des abattoirs de Toulouse consacrait une rétrospective jusqu’au 26 janvier dernier. Palette fluorescente, netteté de la surface des tableaux malgré une sorte de «pointillisme» qui donne du grain à l’image, et surtout personnages grotesques, ridicules voire monstrueux, aux traits déformés dont la bouche dégueule des aliments impossibles à identifier. Peter Saul met à mal la société de consommation. 30 000/50 000 € sont demandés de ce portrait d’un anonyme, à l’acrylique et huile sur papier, non titré, daté 1990, au front sur lequel perle la sueur, aux paupières mi-closes et à la bouche gigantesque. De Karel Appel est annoncée une toile non titrée, des années 1960-1965 – cadeau de l’artiste au père de l’actuel propriétaire (60 000/80 000 €) –, de Robert Combas une technique mixte de 1988, Geneviève et Robert (60 000/80 000 €), de Keith Haring (1958-1990) The Blueprint Drawing, 1990, sérigraphie issue d’une édition à trente-trois exemplaires (35 000/40 000 €). «L’art n’est pas une activité élitiste réservée à l’appréciation d’un nombre réduit d’amateurs, il s’adresse à tout le monde», écrivait l’artiste américain, ami et compagnon d’art d’Andy Warhol et de Jean-Michel Basquiat. Encore faudra-t-il disposer de 35 000 à 70 000 € pour espérer décrocher Histoire d’O, 1970 d’Arpad Szenes, de 10 000/18 000 € pour s’offrir Mélodie africaine, un pastel de Jean-Michel Atlan ayant fait partie de la collection Tino Rossi, 35 000/40 000 € pour La Méduse, 1987, un grand format (195 97 cm) de Gudmundur Erró, faisant partie de la série des «Femmes fatales».

Agenda
Au menu de cette dispersion, vous trouverez de l'art contemporain.
lundi 18 mai 2020 - 14:00 - Live
Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Digard Auction