Gazette Drouot logo print
Lot n° 1660

DONNEAU (François). La Cocuë imaginaire....

Résultat : Non Communiqué
Estimation : Réservé aux abonnés

[DONNEAU (François)]. La Cocuë imaginaire. Comédie. Suivant la copie imprimée à Paris [Amsterdam], sn [Abraham Wolfgang], 1662.
In-12, [5] ff., 26 pp., maroquin aubergine, dos à nerfs orné de filets et doubles caissons dorés, encadrement de triple filet doré sur les plats, double filet doré sur les coupes, tranches dorées sur marbrure, large encadrement de guirlandes dorées sur les contreplats, gardes doublées de tabis marine (Reymann).
Relié à la suite :
[LE BOULANGER DE CHALUSSAY]. Elomire, c'est à dire Molière, hypocondre, ou Les Médecins vengez. Comédie. Suivant la copie imprimée à Paris [Amsterdam], 1671, [3] ff., 76 pp., avec un frontispice burlesque d'après L. Weyen.
Ce petit volume réunit deux pièces parodiques composées par des ennemis de Molière, dans un but explicitement calomnieux :
La Cocüe imaginaire est la seconde édition des Amours d'Alcippe et de Céphise, parue originellement en 1661, et attribuable à un François Donneau ; une parodie caustique du Malade imaginaire.
Elomire, est en seconde édition, plus rare que l'originale de 1670. Molière intenta un procès pour empêcher la publication de la première édition, procès qu'il gagna au demeurant ; il faut dire que l'entreprise, sans valeur dramatique aucune, n'avait pour but que de nuire à Molière en enchaînant imputations et calomnies. (Cioranescu, XVII, 25 872 (pour l'originale de 1660) et 41 121.) Pour les deux textes, cf. Guibert II, Ouvrages et documents divers relatifs à Molière, n° 21 et n° 51.
Ex-libris du metteur en scène Jean Meyer (1914-2003). Très bel exemplaire.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente