Lot n° 615

PARK Mungo

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué

Second voyage dans l’intérieur de l’Afrique, pendant l’année 1805. Paris, Dentu, 1820. In-8, demi-maroquin rouge avec petits coins, chiffre couronné au centre, dos lisse orné, non rogné (Reliure de l’époque). 

Édition originale de la traduction française. Gay, p. 205. Un portrait de Mungo Park gravé en frontispice par N. Courbe et une carte dépliante.

Mungo Park (1771-1806), chirurgien écossais passionné de voyages, s’était porté volontaire auprès de la Société africaine établie à Londres pour étudier le cours du Niger, qui constituait à l’époque une énigme
géographique. Il entreprit un premier voyage en 1795 au cours duquel, après un vaste périple, il fut fait prisonnier et retenu esclave. Alors qu’il était donné pour perdu, il parvint à s’échapper et connut une immense renommée à son retour en Grande-Bretagne, deux ans et demi après le début de son expédition. Quelques années plus tard, Mungo Park entreprit une seconde expédition, cette fois protégée par une importante escorte armée. Mais il périt noyé lors du naufrage de son embarcation. La Société africaine de Londres fit alors paraître un second récit publié par Murray à Londres en 1815, à partir de communications envoyées par Park pendant son voyage, accompagné d’une notice biographique, de commentaires de Walter Scott et de notes de plusieurs géographes.

Exemplaire au chiffre de Marie-Louise, duchesse de Parme, ex-impératrice des Français.

Quelques rousseurs.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente