Panorama (avant-vente)

Bas-relief miniature

On 08 April 2021, by Claire Papon

Ce pendentif en or jaune et argent sertit un camée sculpté sur six couches. Très prisé sous l’Antiquité, l’art de la glyptique est repris avec éclat à la Renaissance puis à la période néoclassique et enfin sous l’Empire, Napoléon Ier, grand amateur de camées, allant même jusqu’à instituer une école spéciale pour favoriser la gravure sur pierres fines. Exécutée à Paris vers 1870, notre broche au poinçon de l’orfèvre Schaeffer est ornée d’une tête de Maure portant fraise et turban à plumette, dans un entourage de diamants taillés en rose, péridot, saphirs et perles (fines, probablement). Il prend le chemin des enchères, pour 1 000/2 000 €, lundi 12, salle 11 à Drouot chez Yann Le Mouel (cabinet Mély et Mure).

Agenda
C'est entre 30 000 et 50 000 € qu'est attendue la meilleure enchère. Elle est destinée à une bague en or gris et platine sertie d'un rubis birman de forme rectangulaire coussin (4,22 ct) dans un entourage de diamants de taille brillant calibrant 1,60 environ. Comptez quelques centaines à 12 000 € approximativement pour les autres parures et notamment 1 000/2 000 € pour un pendentif broche de 1870 en or jaune et argent orné d'un camée six couches sur agate figurant une tête de Maure.
Monday 12 April 2021 - 02:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Yann Le Mouel
La Drouot Gazette offers you 4Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe