Gazette Drouot logo print

Zéphyr, un dinosaure qui a le nez au vent

Publié le , par Claire Papon
Vente le 20 octobre 2022 - 16:00 (CEST) - Salle 9 - Hôtel Drouot - 75009

Le 20 octobre prochain, pas question d’avoir l’air étourdi si l’on se déplace pour Zéphyr, un fossile de dinosaure de la famille des iguanodons découvert dans l’ouest des États-Unis, complet à 70 %.

«Zéphyr», Iguanodontia, Camptosauridae, formation de Morrison, Tithonien, Jurassique... Zéphyr, un dinosaure qui a le nez au vent
«Zéphyr», Iguanodontia, Camptosauridae, formation de Morrison, Tithonien, Jurassique supérieur, comté de Moffat, Colorado, États-Unis, 130 325 75 cm.
Estimation : 400 000/500 000 €. Adjugé 673 240 €

En juillet, la bestiole se faisait tirer le portrait dans la chambre du roi au château de Vaux-le-Vicomte sur fond de tableaux et de mobilier XVIIIe. Du 6 août au 7 septembre, elle jouait les vedettes aux Nouvelles Galeries, à Annecy, et du 5 au 9 octobre elle prendra ses quartiers chez le galeriste Xavier Eeckhout, rue Jacques-Callot, à Paris. Puis, elle attendra façon puzzle son installation à l’Hôtel Drouot. Après Stan le T. Rex, Big Sara l’allosaure et Big John le tricératops, voici donc Zéphyr, squelette fossilisé d’un camptosaurus (ou «lézard tordu»), ancêtre de l’iguanodon. L’usage voulant que l’on baptise ces spécimens, celui-ci, américain d’origine, doit son nom au dieu du vent d’ouest dans la mythologie grecque, considéré souvent comme le plus doux des quatre Anémoi (ou dieux du vent), représentant chacun une direction cardinale et une saison. Zéphyr, messager du printemps dans l’Antiquité, soufflera cette fois en automne. Conséquence du dérèglement climatique ? Pas du tout ! Zéphyr entend surfer sur la vague du succès qui porte depuis quelques années les ventes des squelettes de dinosaures. Son estimation est prudente, souligne Iacopo Briano, l’expert de la vente, et pourrait susciter l’engouement d’amateurs européens, américains, chinois et du Moyen-Orient. L’animal s’harmonise très bien, paraît-il, avec un environnement moderne ou contemporain, et ses mensurations dignes d’un mannequin – mètres de long, 1,30 mètre de haut, une centaine de kilos – peuvent en faire un compagnon de salon original pour ne pas dire idéal… Petit mais costaud et surtout dynamique, Zéphyr, comme tous les camptosauridés, a des membres antérieurs de courte taille avec cinq doigts, dont seulement trois ont des griffes et des pattes postérieures robustes permettant de le soutenir s’il choisit une locomotion quadrupède : ce qui est probablement le cas lorsque cet herbivore croque les pousses juteuses à la cime des arbres. Ses pouces, extrêmement pointus, lui permettent d’assurer sa défense, son bassin et son bec – celui-ci probablement recouvert de corne – autorisent à le comparer à ceux des oiseaux. Sur leurs larges pieds, ces dinosaures pouvaient atteindre une vitesse de 25 km/h. Complet à 70 %, le squelette de Zéphyr possède une colonne vertébrale et des membres inférieurs particulièrement bien conservés, sa rareté tenant également à la présence de tendons fossilisés sur les hanches et la zone dorsale. Vieux de 150 à 145 millions d’années, il a nécessité des milliers d’heures de travail de restauration et d’assemblage, exécuté par des paléontologues en Italie. Bien loin donc de sa savane et de ses prairies marécageuses d’origine, dans l’ouest américain… Zéphyr a été découvert en 2019 sur un terrain privé du Colorado lors de la construction d’une route non loin du Dinosaur National Monument et de la petite ville de Dinosaur, dans le comté de Moffat, dans des sols appartenant à la formation de Morrison. Comprenez un site riche en fossiles, créés par des crues soudaines ayant déposé de nombreux os en un seul endroit. Sachez enfin que si les premiers restes de camptosaurus ont été mis au jour en 1879 par William Harlow Reed dans le Wyoming (États-Unis), ces lézards géants vivaient également en Angleterre et en France. Ouvrez l’œil…

jeudi 20 octobre 2022 - 16:00 (CEST) - Live
Salle 9 - Hôtel Drouot - 75009
Giquello & Associés
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne