facebook
Gazette Drouot logo print

Vente des Hospices de Nuits-Saint-Georges

Le 28 février 2019, par Caroline Legrand

C’est une institution : la vente de vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges connaîtra le 10 mars sa 58e édition. Elle donnera lieu une nouvelle fois à de nombreuses festivités, toujours les bienvenues au sortir de l’hiver pour les Nuitons, qui pourront également déguster le très attendu millésime 2018. De la même manière…

Vente des Hospices de Nuits-Saint-Georges
Vins de Bourgogne,152 pièces de dix-huit cuvées.
Estimation : 6 500 et 20 000 € chaque.

C’est une institution : la vente de vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges connaîtra le 10 mars sa 58e édition. Elle donnera lieu une nouvelle fois à de nombreuses festivités, toujours les bienvenues au sortir de l’hiver pour les Nuitons, qui pourront également déguster le très attendu millésime 2018. De la même manière que la célèbre vente des Hospices de Beaune qui se déroule chaque année le troisième week-end de novembre , l’événement est placé sous le signe de la générosité. Le produit récolté sera en effet exclusivement consacré aux investissements de l’établissement hospitalier, tandis qu’une pièce particulière, un nuits-saint-georges 1er cru Les Saint-Georges, cuvée Les Sires de Vergy, sera vendue au profit d’une association caritative choisie, cette année l’Arche à Dijon  dédiée aux personnes souffrant de handicap mental, et comptant 152 communautés dans le monde. Fondé en 1270, l’hôpital de Nuits-Saint-Georges a reçu au fil des siècles de nombreuses donations, d’argent, de terres et de vignes. Une nouvelle cuverie a été installée en 2002, d’une superficie de 450 mètres carrés et équipée de 33 cuves. Depuis près de trente ans, Jean-Marc Moron s’occupe des 12,5 hectares de cultures vinicoles, répartis sur la commune éponyme, mais aussi sur celles de Premeaux-Prissey, Vosne-Romanée et Gevrey-Chambertin. Le régisseur annonce, après une année 2018 très ensoleillée, un millésime «soyeux et très ouvert, aux belles couleurs», qui pourrait devenir un beau vin de garde. Parmi les 152 pièces proposées, l’une de 228 litres  l’équivalent d’environ 288 bouteilles , dix-huit cuvées sont proposées, dont une seule de blanc : un nuits-saint-georges 1er cru Les Terres blanches. Pour les rouges, outre les nuits-saint-georges 1er cru et village, se distinguera une cuvée de gevrey-chambertin Les Champs Chenys. Les estimations iront de 6 500 à 20 000 €. À noter : les frais de vente ne s’élèveront qu’à 4 %. Une aubaine ! On rappellera que les acheteurs d’une pièce devront la laisser en élevage durant deux ans chez un viticulteur de la région, démarche pour laquelle le commissaire-priseur Me Herry pourra les aider. Réalisée dans le superbe cadre du château du Clos-Vougeot, la vente est la dernière en France à être effectuée à la bougie. Elle sera cette année parrainée par le champion de natation Camille Lacourt. Pourquoi se priver ?

vins en fûts de la récolte 2018
dimanche 10 mars 2019 - 15:00 (CET)
Château du Clos de Vougeot, rue de la Montagne - 21640 Vougeot
Hôtel des ventes de Beaune