Gazette Drouot logo print

Une rare médaille du futur Charles Ier

Publié le , par Agathe Albi-Gervy
Vente le 26 septembre 2022 - 14:00 (CEST) - Nobbenburger Strasse 4a - 49076 Osnabrück

Seuls trois exemplaires en or de cette médaille, dont la nôtre gravée vers 1616 par le Hollandais Simon Van de Passe, sont connus. Ils figurent le futur Charles Ier, roi d’Angleterre, à l’aube de ses 16 ans.

Charles Ier d’Angleterre (reg. 1625-1649), médaille en or ovale, non datée, vers... Une rare médaille du futur Charles Ier
Charles Ier d’Angleterre (reg. 1625-1649), médaille en or ovale, non datée, vers 1616 par Simon Van de Passe (vers 1595-1647), 3e spécimen connu, 15,77 g.
Estimation : 75 000 

Cette médaille en or est si rare que les prestigieuses collections du British Museum et de la Couronne n’en possèdent aucun exemplaire. En outre, dans son ouvrage de référence, Medallic Illustrations of the History of Great Britain and Ireland to the Death of George II (Londres, 1885), Herbert Appold Grueber (1846-1927) ne cite que sa version en argent, la seule portée à sa connaissance à l’époque. Notre spécimen est l’une des premières médailles créées par Simon Van de Passe à partir d’une toute nouvelle technique, qu’il met au point vers 1615 : l’image n’est plus produite par une presse frappant le métal pour former un relief, mais découle d’un procédé semblable à celui de la gravure sur cuivre. Son habileté, le Hollandais a pu la travailler depuis ses plus jeunes années, auprès de son père, le célèbre Crispijn Van de Passe, fondateur à Cologne d’une maison d’édition réputée qui créait de nombreux portraits de la noblesse et du clergé européens. En 1616, Simon s’installe à Londres et y établit son commerce avec succès, grâce à sa spécialité : le portrait gravé. Il y travaille pour la cour d’Angleterre, immortalisant les traits des membres les plus éminents sur des médailles et des gravures. Son portrait le plus célèbre de cette époque n’est autre que celui de Pocahontas, la princesse algonquine arrivée à la cour d’Angleterre en 1616. À partir de 1624, Simon Van de Passe poursuit son activité à Copenhague, en tant que graveur attitré du roi Christian IV de Danemark, un poste qu’il occupe jusqu’à sa mort. Quant à Charles d’Angleterre, on connaît son goût pour les portraits, en particulier équestres – les célèbres tableaux d’Anton Van Dyck en attestent dans les années 1630. Ici, nous sommes bien plus tôt, à une période où le jeune Charles n’est pas encore souverain. À la suite du décès de son grand frère Henry, survenu en 1612, il est élevé au rang de prince de Galles le 4 novembre 1616, et devient ainsi le successeur de son père James Ier. C’est à l’évidence à l’occasion de cette nomination que la présente médaille a été commandée.
 

Dantzig, 10 ducats, 1613/1614, Sigismond III (1587-1632), or, 35,08 g. Estimation : 100 000 €
Dantzig, 10 ducats, 1613/1614, Sigismond III (1587-1632), or, 35,08 g.
Estimation : 100 000 
Monnaies
lundi 26 septembre 2022 - 14:00 (CEST)
Nobbenburger Strasse 4a - 49076 Osnabrück
Künker
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne