Gazette Drouot logo print

Un univers peuplé de femmes fatales

Publié le , par Philippe Dufour

L’œuvre foisonnante de Gudmundur Erró n’en finit pas de séduire collectionneurs et amateurs, sensibles aux ambiances pop art, dérivées des « comics », mixant allégrement créatures de dessins animées et vedettes de cinéma. La femme fatale y occupe une place centrale, de préférence inspirée par le personnage de Barbarella,...

Gudmundur Erró (né en 1932), La Tueuse, 2004, acrylique sur toile, 160 x 78 cm. Adjugé :... Un univers peuplé de femmes fatales
Gudmundur Erró (né en 1932), La Tueuse, 2004, acrylique sur toile, 160 x 78 cm.
Adjugé : 18 415 €

L’œuvre foisonnante de Gudmundur Erró n’en finit pas de séduire collectionneurs et amateurs, sensibles aux ambiances pop art, dérivées des « comics », mixant allégrement créatures de dessins animées et vedettes de cinéma. La femme fatale y occupe une place centrale, de préférence inspirée par le personnage de Barbarella, ou prenant les formes d’une dangereuse amazone à la BB. La Tueuse, peinte à l’acrylique sur toile en 2004, en est la parfaite illustration ; sous des airs candides, elle emportait ce dimanche 16 décembre pas moins de 18 415 € au bout de son arme futuriste. Ses héritiers, les artistes du street art, lui donnaient la réplique, et en particulier Jonone, avec sa Composition de 2017 ; explosant de touches et d’éclats multicolores, elle attirait ces 12 700 €. Jeff Koons, de son côté, s’était servi en 2002 de son fameux thème Balloon Dog (Blue) pour orner une assiette-sculpture en porcelaine métallisée (édition du MOCA - The Museum of Contemporary Art of Los Angeles), saisie à 7 620 €. La veille, samedi 15 décembre, une vacation dévolue aux artistes modernes avait été marquée par la vente d’un grand bronze d’après Rembrandt Bugatti, une fonte posthume, représentant un Tigre royal qui feulait pour 16 510 €. Pablo Picasso était aussi de la partie, grâce à ses céramiques élaborées pour l’atelier Madoura de Vallauris. Ainsi, si un plat orné d’une Corrida soleil de 1953 récoltait 10 414 €, une assiette Visage n° 0 partait à 8 509 €. 

dimanche 16 décembre 2018 - 14:00 (CET) - Live
20, rue Jean-Jaurès - 06400 Cannes
Cannes Enchères
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne