facebook
Gazette Drouot logo print

La Gazette Drouot Art et patrimoine - Art de vivre

Un nouvelle approche de la Renaissance nordique

Le 09 décembre 2021, par Carole Blumenfeld

En 2019, Jan Blanc avait déjà donné un grand coup dans la fourmilière. Sources à l’appui, il avait proposé de ne plus utiliser le terme de « Siècle…

Un nouvelle approche de la Renaissance nordique

 

En 2019, Jan Blanc avait déjà donné un grand coup dans la fourmilière. Sources à l’appui, il avait proposé de ne plus utiliser le terme de « Siècle d’or hollandais », pour en finir avec une vision unifiante et sublimée du XVIIe siècle. Suivi par l’Amsterdam Museum, il avait provoqué un véritable séisme. Après deux années consacrées à compiler la littérature ancienne et moderne, il récidive aujourd’hui avec un nouveau volume. En apparence, L’Art des anciens Pays-Bas a tout d’un magnifique coffee table book, mais le choix des 600 visuels détonne : les images rendent compte de la valeur et de la réception des arts au XVe siècle, et non de l’image que nous nous en faisons depuis le XIXe. Le doyen de l’Université de Genève colle précisément à l’histoire religieuse, politique et sociale et à la chronologie grâce à un découpage en sept chapitres qui balaient l’histoire de l’art de 1384 à 1581. Son texte est une révolution en soi : exit l’idée de Renaissance nordique ! Exit encore le concept d’« Ars nova », emprunté à la musicologie par Panofsky ! En démontrant que les artistes des anciens Pays-Bas s’inscrivaient dans une volonté de rupture nette par rapport au passé, et non de retour à des valeurs d’un âge d’or révolu comme leurs homologues italiens, Jan Blanc propose une approche absolument nouvelle. Il rappelle d’ailleurs au passage que le mot « contemporain » apparaît pour la première fois, en français langue de cour, sous la plume de l’historiographe du duc de Bourgogne. Ce prisme du rapport au présent offre des clés aussi riches que variées sur la peinture, l’enluminure, la tapisserie, la sculpture, l’architecture, la gravure, le dessin et l’orfèvrerie. Cette légitimation de la réalité contemporaine se matérialise ainsi par la genèse très spécifique du portrait et de la scène de genre. L’ouvrage, qui devrait faire grand bruit, invite aussi à abandonner certaines mauvaises habitudes héritées du XIXe siècle. Jan Blanc refuse de distinguer les Pays-Bas flamands et hollandais et d’entériner la hiérarchie des genres qui prédomine dans la littérature sur le sujet. Enfin, il nous incite à interroger cette césure bien pratique avec le XVIIe, qui n’est pas nécessairement justifiée. 

Jan Blanc, L’Art des anciens Pays-Bas. De Van Eyck à Bruegel,
Citadelles 
& Mazenod, 592 pages, env. 600 illustr., 205 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne