Gazette Drouot logo print

Un modèle féminin de Rodin fêté à Besançon

Publié le , par Philippe Dufour

Parmi des toiles évoquant les paysages de la Franche-Comté à travers ses meilleurs interprètes, une silhouette légère tracée au graphite et à l’aquarelle célébrait le Rodin dessinateur.

Auguste Rodin (1840-1917), Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras... Un modèle féminin de Rodin fêté à Besançon
Auguste Rodin (1840-1917), Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés, vers 1898-1900, graphite et aquarelle sur papier, 50,4 33,2 cm.
Adjugé : 115 900 

Analysée dans la Gazette n° 34 (voir l'article L’autre facette de Rodin page 148), cette feuille nommée Femme nue debout, de profil vers la droite, les avant-bras repliés, estimée 10 000 à 15 000 €, fusait à 115 900 €… Ce qui la place désormais dans le peloton de tête des meilleurs prix attribués à des œuvres sur papier de l’artiste (source Artnet). L’artiste a exécuté cette œuvre vers 1898-1900 ; il s’agit d’un des très nombreux dessins produits par le sculpteur tout au long de sa vie, marqués par une étonnante simplification formelle et une économie de moyens, qui les font toujours rechercher. Ainsi, quelques taches colorées succinctes donnent forme à cette représentation d’un modèle, pourtant plein de vie. Autre vertu de la pièce : elle aurait été exposée au pavillon de l’Alma, le fameux lieu d’exposition ouvert par Rodin lors de l’Exposition universelle de 1900. Venant en appui à cette hypothèse, la présence de la lettre «g» , en bas à droite, une mention portée sur tous les dessins montrés par le maître dans ce pavillon mythique. Quelques toiles notables l’accompagnaient, évoquant en tout premier lieu un autre grand artiste du XIXe siècle : Gustave Courbet. L’un de ses suiveurs avait brossé un Hallali du cerf (175 240 cm), une grande scène neigeuse qui séduisait un collectionneur pour 6 100 €. Attribuée à l’entourage de Courbet, Cerf et biches dans la vallée de la Brême (68 83 cm) partait à 4 758 €. Quant à Jules Zingg, né à Montbéliard en 1882, on lui devait un Village en Vexin (92 73,5 cm), une huile décrochée pour 5 490 €, et un Bûcheronnage en hiver (54 68 cm), vous revigorant à 5 124 €.

tableaux, mobilier ancien et objets d'art
dimanche 13 octobre 2019 - 14:00 (CEST)
4, rue Demangel - 25000 Besançon
Ivoire - Hôtel des ventes de Besançon Maître Renoud-Grappin
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne