Gazette Drouot logo print

Triomphe pour une Guanyin de l’époque Song

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 29 avril 2021 - 14:30 (CEST) - 70, rue Vendôme - 69006 Lyon

Une santé de bronze : c’est le bulletin qu’affiche le marché de l’art des arts asiatiques, et ce malgré tous les problèmes du moment. En atteste encore cette vacation lyonnaise, placée sous la protection d’une déesse bienveillante.

Chine, milieu du XIe siècle, période des Song du Nord (960-1127). Guanyin, dite «bodhisattva... Triomphe pour une Guanyin de l’époque Song
Chine, milieu du XIe siècle, période des Song du Nord (960-1127). Guanyin, dite «bodhisattva Avalokiteshvara», bronze à patine noire, anciennement doré, h. 51,5 cm.
Adjugé : 206 250 

Cette Guanyin n’est pas une inconnue puisqu’elle a fait l’objet d’un Zoom régions dans la Gazette n° 16 (voir l'article Les bonnes vibrations d’une Guanyin bouddhique chinoise d’époque Song page 22). Au final, elle aura emmené vers la victoire cette session, dont le montant total adjugé s’élève à 533 132 €, soit plus de 200 % de l’estimation… Il faut dire que cette rare représentation féminine du bodhisattva Avalokiteshvara, assise en position de méditation et habillée en nonne bouddhique, date du XIe siècle, et a vu le jour lors de la période de la dynastie Song du Nord (960-1127). Aussi, à partir d’une estimation haute de 80 000 €, s’envolait-elle jusqu’à ces 206 250 € ; un prix auquel ne sont pas non plus étrangers non seulement le fait que son matériau est rare pour le sujet à l’époque (ces représentations sont plus souvent en bois sculpté qu’en bronze – jadis doré – comme ici), mais aussi son attitude. En effet, les Guanyin adoptent la plupart du temps la position du «délassement royal» plutôt que celle de « la méditation »… À sa suite, un très grand vase en porcelaine de forme hu ne recueillait pas moins de 30 000 €. Datant du XIXe siècle, il présente un décor bleu et blanc de style Qianlong (dont il arbore la marque apocryphe) de fleurs de lotus et de rinceaux feuillagés, deux prises en relief à motifs de grecques, tandis que le col s’orne d’une frise de motifs shou sur fond géométrique et svastikas… Il mesure 45 cm de haut, sans compter son socle en bois d’origine. Enfin, il y avait – pour 25 000 € – une autre figure sereine, celle d’un donateur, représenté en haut dignitaire en bronze doré, exécutée au Tibet ou en Mongolie vers 1800 (h. 28 cm). Il est assis en position de méditation sur un socle lotiforme, un vase entre les mains, devant une mandorle gravée de nuages bouddhiques ; le dessous et le socle sont gravés d’un double vajra, et la base rectangulaire de lions, d’éléphants et de chevaux.

Tibet (ou Mongolie ?), vers 1800. Donateur représenté en haut dignitaire, assis en position de méditation sur un socle lotiforme, le desso
Tibet (ou Mongolie ?), vers 1800. Donateur représenté en haut dignitaire, assis en position de méditation sur un socle lotiforme, le dessous gravé d’un double vajra, le socle rectangulaire orné de lions, éléphants et chevaux, bronze doré, h. 28 cm.
Adjugé : 25 000 
jeudi 29 avril 2021 - 14:30 (CEST) - Live
70, rue Vendôme - 69006 Lyon
De Baecque et Associés
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne