Tretchikoff l’Africain

Le 04 octobre 2018, par Sophie Reyssat
Vladimir Griegorov Tretchikoff (1913-2006), African Head, Zulu, huile sur toile avec rehaut de peinture épaisse dans la chevelure, signée et datée 1954, cadre d’époque imitant le bronze, 76 x 66 cm.
Adjugé : 37 355 €

Plus de mille lots, toutes catégories confondues, étaient dispersés dans cette vente-marathon, dont les meilleurs résultats invitent au voyage. Ce portrait de Zoulou a ainsi été peint par un artiste autodidacte né dans le blizzard sibérien de Petropavlovsk et qui termina sa vie en Afrique du Sud, sous le soleil de Cape Town : Vladimir Griegorov Tretchikoff. Ses couleurs l’ont fait surnommer le «roi du kitsch» par ses détracteurs. Son tableau le plus connu est en effet le portrait d’une femme chinoise à la peau bleue et aux lèvres écarlates, dont le visage est illuminé par une robe couleur d’or. L’œuvre, de 1952, ne passe pas inaperçue… Sans doute un héritage du début de carrière de Tretchikoff dans la publicité, en Asie, où sa famille s’était réfugiée pour fuir la Révolution russe. C’est néanmoins en tant que peintre qu’il s’installe cependant en Afrique du Sud après-guerre. Snobé par l’establishment artistique, il a séduit son public grâce à des expositions d’envergure, comme celle présentée chez Harrods, à Londres, en 1961. Retour en Asie, avec une statue en granit gris de Bhairava. Taillée au XIIIe-XIVe siècle dans le Tamil Nadu, en Inde du Sud, sous la dynastie Chola, elle personnifiait la colère de Shiva moyennant 31 330 €. Bien plus douce, une Femme nue assise sur une chaise avec une jambe soulevée, dessinée à l’encre sur papier par Chang Yu Sanyu, obtenait 25 305 €. Le Deep Screen de Ron Arad ne trouvait en revanche pas preneur. 

jeudi 27 septembre 2018 - 09:00 - Live
Sainte-Geneviève-des-Bois - ZI de la Croix-Blanche, 85, avenue de l'Hurepoix - 91700
De Baecque et Associés ,
Leclere - Maison de ventes
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne