Gazette Drouot logo print

Toros y Toreros dédicacé par Picasso

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 27 novembre 2021 - 10:00 (CET) - 10-12, rue de Gouët - 22000 Saint-Brieuc

La page de garde du célèbre ouvrage sur la tauromachie, composé à quatre mains par Picasso et le torero Dominguín, s’anime ici d’une large dédicace du maître. Toros y Toreros est sorti en 1961 : il s’agit d’un livre de dessins composés par Pablo Picasso, célébrant l’art de toréer, illustrant un texte de la star des arènes...

Pablo Picasso (1881-1973), Toros y Toreros ,1961, crayon gras sur papier crème, signé... Toros y Toreros dédicacé par Picasso
Pablo Picasso (1881-1973), Toros y Toreros ,1961, crayon gras sur papier crème, signé en bas au centre et dédicacé «Para Pili», titre imprimé en fac-similé en haut à droite, 36,1 25,8 cm. 
Adjugé : 30 250 €
© Succession Picasso, 2021

La page de garde du célèbre ouvrage sur la tauromachie, composé à quatre mains par Picasso et le torero Dominguín, s’anime ici d’une large dédicace du maître. Toros y Toreros est sorti en 1961 : il s’agit d’un livre de dessins composés par Pablo Picasso, célébrant l’art de toréer, illustrant un texte de la star des arènes d’alors, le torero Luis Miguel Dominguín – récit que l’artiste lui avait demandé. Picasso a réalisé la couverture, les pages de faux-titre et des dessins, parfois en sépia. Quant au titre même de l’ouvrage, il a été d’abord réalisé à la main pour être imprimé en fac-similé ; c’est cette feuille d’introduction (36,1 25,8 cm) sur papier crème qui a été présentée ici, dédicacée au crayon gras à une certaine «Pili», avec la signature du maître de Malaga, tandis qu’une silhouette de torero se détache en haut à gauche. Accompagnée d’un certificat de Claude Ruiz Picasso en date du 2 février 2020, cette page précieuse a donc raflé 30 250 €… Plus de féminité s’offrait avec le sujet suivant : un délicat Nu debout, aussi intitulé Éve, une statuette en marbre blanc (80 22 25 cm), qui a été attribuée à Naoum Aronson ; le travail de cet artiste d’origine russe, qui s’installa et travailla à Paris dès 1896, a été récompensé par 12 705 €. Enfin, fin-de-siècle mais de style Louis XVI, sonnait, à 9 196 €, une pendule «aux Trois Grâces» en bronze doré (68 29 cm), bien caractéristique avec sa sphère laquée bleue.
 

modélisme, tableaux, mobilier et objets d'art, bijoux, instruments de musique, arts décoratifs du XXe, design, photographies, sculptures, bronzes, art d'Asie
samedi 27 novembre 2021 - 10:00 (CET) - Live
10-12, rue de Gouët - 22000 Saint-Brieuc
Armor Enchères
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne