Tefaf recherche son ADN

Le 05 décembre 2019, par Agathe Albi-Gervy

Du 7 au 15 mars 2020, le centre des congrès MECC accueillera la 33e édition de la plus prestigieuse foire d’arts et d’antiquités au monde.

Tefaf Maastricht 2019
photo Mark Niedermann

La plus prestigieuse foire d’arts et d’antiquités, qui réussit à attirer chaque année les plus grands collectionneurs internationaux à Maastricht, a annoncé les noms des exposants composant sa 33e édition. Ainsi, du 7 au 15 mars 2020, le centre des congrès MECC accueillera 280 marchands  un chiffre stable par rapport à l’an dernier. L’orientation vers une représentation accrue de l’art moderne et contemporain, définie depuis deux éditions, semble se confirmer : parmi les quarante nouveaux venus de l’an prochain figurent les marchands de design et d’art décoratif du XXe siècle Carpenters Workshop, Chastel-Maréchal, Friedman Benda, Jacques Lacoste, Lefebvre et Maria Wettergren, mais aussi, dans la section «Tefaf Modern», Galleria Continua, Lisson Gallery, Mignoni et Yares Art. Cette offre en arts des XXe et XXIe siècles est augmentée par Omer Tiroche Gallery, lequel rejoint la section «Tefaf Paper». Notons toutefois que les très contemporaines Pace et Sprüth Magers n’ont pas renouvelé leur première expérience de 2019. De leur côté, les arts anciens et du XIXe siècle ont notamment perdu Alexis Bordes et Bottegantiga, mais ils gonflent malgré tout leurs rangs, avec l’arrivée des galeries de tableaux Nicolás Cortés, Terrades, Wildenstein, Gallery 19C et de l’encadreur italien Enrico Ceci Cornici Antiche. Les arts tribaux accueillent le Français Yann Ferrandin, tandis que la très pointue section «Antiques», consacrée aux sculptures et objets d’art anciens, s’enrichit de six grands noms : Jean-Christophe Charbonnier, Bernard Descheemaeker, Hazlitt, Elfriede Langeloh, Stuart Lochhead Sculpture et Mathieu Néouze, lequel exposait, lors de l’édition précédente, dans la section tremplin «Showcase» consacrée aux jeunes marchands. Il laisse ainsi la place à la française Fabienne Fiacre, aux anglaises Runjeet Singh et Tafeta, à la suissesse Plektron Fine Art et à l’italienne Caretto & Occhinegro.