Gazette Drouot logo print

Sérénité avec Truphémus et design pointu avec Platner

Publié le , par Philippe Dufour

De l’école lyonnaise contemporaine au design avant-gardiste international, bien des envies étaient comblées lors de ce rendez-vous récurrent intitulé «Regards sur le XXe siècle».

Jacques Truphémus (1922-2017), Au café, effet de lumière, vers 1980, huile sur toile,... Sérénité avec Truphémus et design pointu avec Platner
Jacques Truphémus (1922-2017), Au café, effet de lumière, vers 1980, huile sur toile, 130 162 cm.
Adjugé : 23 750 

Rendant hommage au riche mouvement pictural qui s’est développé dans la capitale des Gaules depuis les années 1950, on dévoilait des toiles de Jacques Truphémus d’où ressortait, avec 23 750 €, une huile sur toile, déclinant l’un de ses thèmes favoris : Au café, effet de lumière. Fixé autour de 1980, l’œuvre (130 162 cm) donne à voir l’un de ces endroits conviviaux, qui, du côté de la place Bellecourt ou de la Croix-Rousse, ont toujours été une source d’inspiration pour le peintre. Il y travaille ses cadrages – qui ne sont pas sans évoquer ceux de Pierre Bonnard – et applique sa palette jouant de subtils camaïeux de tons dorés. Là, l’ambiance chaleureuse créée par les éclairages artificiels est schématisée par une multitude de cercles brillants. À noter que le tableau avait été donné par le peintre à l’un de ses amis très proches. Autre artiste infiniment attachant, Jean Dallaire ; il décrivait une Rue de Paris en 1939, brossée à l’huile sur carton (59,5 48 cm) et achetée 18 125 €. Rappelons que l’artiste est né au Québec en 1916, mais débarque à Paris grâce à une bourse de son gouvernement en 1939 ; il y travaillera avec Maurice Denis et André Lhote. Au chapitre des arts décoratifs, rayonnait un célèbre ensemble de l’Américain Warren Platner, vendu en trois lots pour un total de 17 750 €. Les premier et deuxième – vendus respectivement 6 000 et 5 500 € – se composaient d’un fauteuil du modèle «Easy Chair» (100 105 95 cm) avec sa structure en fil d’acier soudé, garnie de kvadrat crème, et de son repose-pied (37 62 cm). Quant au troisième, il s’agissait d’une paire de fauteuils du modèle «Lounge chair» (97 93 64 cm), de mêmes matériaux, essayés pour 6 250 €.

samedi 12 octobre 2019 - 14:30 (CEST) - Live
70, rue Vendôme - 69006 Lyon
De Baecque et Associés
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne