facebook
Gazette Drouot logo print

Sainte Maria Elena Vieira da Silva

Le 20 mars 2019, par Caroline Legrand

Bien que les toiles de Maria Elena Vieira da Silva soient toutes titrées de façon précise, elles se sont, au fil de sa carrière, éloignées de la figuration pour se fondre dans l’abstraction, dans un espace labyrinthique éminemment poétique qui n’appartient qu’à l’artiste. Un langage et une spiritualité qui s’accordent parfaitement…

Sainte Maria Elena Vieira da Silva
Maria Elena Vieira da Silva (1908-1992), Pentecôte, 1980, tempera sur papier, 67 41 cm.
Estimation : 25 000/30 000 

Bien que les toiles de Maria Elena Vieira da Silva soient toutes titrées de façon précise, elles se sont, au fil de sa carrière, éloignées de la figuration pour se fondre dans l’abstraction, dans un espace labyrinthique éminemment poétique qui n’appartient qu’à l’artiste. Un langage et une spiritualité qui s’accordent parfaitement à la religion, comme en témoignent les vitraux que la peintre réalisa pour la cathédrale de Reims en 1963, 1968 et 1971. Dans notre œuvre, abordant le thème de la Pentecôte, une forme blanche semble émerger d’une multitude de touches organisées selon un quadrillage presque invisible. Peint à la tempera sur papier, le tableau a été exposé au Centre d’art contemporain de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue, en 2005, et porte par ailleurs l’étiquette de Jeanne Bucher. La galeriste, spécialisée dans l’avant-garde picturale à Paris durant l’entre-deux-guerres, fut l’une des premières à soutenir Maria Elena da Silva, débarquée de son Portugal natal en 1928. Les deux femmes font connaissance en 1932. C’est l’année suivante que Jeanne Bucher monte la première exposition personnelle de l’artiste à Paris. Celle-ci, alors basée rue du Cherche-Midi, organisera également des rencontres entre son artiste et de nombreux peintres et intellectuels. Les prémices d’une grande carrière et de l’invention d’un style unique, pour celle qui deviendra l’une des plus grandes représentantes de l’art abstrait d’après-guerre.

tableaux modernes et contemporains, sculptures, bronzes, mobilier et objets d'art
dimanche 24 mars 2019 - 14:00 (CET)
5, rue Cruche-d'Or - 87000 Limoges
Pastaud
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne